Actualités

Sommet Union Africaine : Le tripatouillage des constitutions, le terrorisme, et Ebola au menu

South African Home Affairs Minister Dlamini-Zuma addresses the media during leaders meeting at the African Union in Addis AbabaLe 25e sommet de l’Union africaine s’ouvre ce jeudi en Afrique du Sud. Une réunion au niveau des ministres des Affaires étrangères, suivie par les chefs d’Etat ce weekend. Le thème officiel du sommet est «l’Année de l’autonomisation des femmes» mais les différentes crises auxquelles font face le continent vont certainement une fois de plus dominer l’agenda : la lutte contre le terrorisme, la situation en Libye, au Soudan et surtout le Burundi.

Peu de chance que le président burundais soit présent au sommet de l’UA à Johannesburg. La dernière fois que Pierre Nkurunziza a quitté le Burundi -pour participer justement à un sommet sur la crise dans son pays – il a été victime d’une tentative de coup d’Etat.

Et pourtant, la crise burundaise et notamment les tentatives de certains chefs d’Etat de briguer un troisième mandat vont faire l’objet d’intenses discussions, notamment lors du Conseil paix et sécurité.

L’Union africaine a été très claire sur le sujet : la présidente de la commission, Nkosazana Dlamini Zuma, s’est opposée à un troisième mandat du président burundais. Ajoutant que de son point de vue, s’il y a une Constitution, elle doit être respectée.

Pour l’Institut pour les Etudes de Sécurité, même si le message de l’UA est clair, il n’est pas suivi d’action.

L’UA a des textes légaux, tel que la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, permettant de sanctionner un pays ne respectant pas certains principes, mais ne les appliquent pas.

Il y a peu de chance pour que l’on puisse s’attendre à une position plus ferme de la part de l’UA. D’autant plus que le président de l’Union africaine n’est autre que Robert Mugabe, qui en est à son sixième mandat à la présidence du Zimbabwe.

Par ailleurs, la lutte contre le terrorisme islamiste et des épidémies qui sévissent sur le continent tel qu’Ebola, fera aussi l’objet d’examen sérieux de la part des dirigeants du continents.

Le président Alpha Condé, pourrait s’envoler dès ce jeudi pour prendre à ce sommet.

Avec RFI

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top