Actualités

Crise politique en Guinée : Les acteurs ont sept jours pour arriver à un accord

CheickEn Guinée, un dialogue pourrait s’ouvrir le mardi 16 juin, entre les acteurs impliqués dans le processus électoral, sous l’égide de deux membres du gouvernement, désignés par le chef de l’Etat comme facilitateurs.

C’est à travers un courrier du ministre d’Etat de la justice, adressé à la CENI et aux deux bords politiques (mouvance et opposition), les invitant à l’ouverture de ce dialogue, qu’on l’apprend.

Dans ces différents courriers, deux principaux enseignements sont à tirer :

-Mr Cheick Sakho, a demandé à la CENI d’arrêter ses activités momentanément concernant les élections communales pour une durée de sept jours.

-Le temps du dialogue doit être compris dans le même intervalle de temps.

Face à ce nouveau développement, l’opposition se décidera-t-elle de prendre part à ce dialogue ? Avec quelles garanties ? Rien n’est sûr !

Roki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top