Actualités

EDG-VEOLIA-SEURECA : Le Ministre Cheick Taliby Sylla lance le débat

TCSDans le but de renforcer la capacité opérationnelle de l’électricité de Guinée (EDG), le gouvernement guinéen, suite à un appel d’offres international avec l’appui conseil de la société financière internationale (SFI) a recruté le regroupement VEOLIA-SEURECA. Pour éviter une mauvaise interprétation de l’action gouvernementale, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a ouvert la discussion avec les responsables et autres syndicats d’EDG. Fidèle à son engagement d’ouvrer pour le professionnalisme, l’équité et la transparence, Cheick Taliby Sylla a reçu successivement, les corporations syndicales des travailleurs de EDG, les directeurs et chefs de service pour un débat ouvert et sincère.

A l’entame des débats, Cheick Taliby a expliqué le bien-fondé de la venue du groupement VEOLIA-SEURECA dans le secteur de l’énergie en Guinée notamment dans l’équipe d’EDG. « Il s’agit pour notre pays de faire venir un professionnel dans le secteur de l’énergie pour nous aider pour une durée de quatre ans à la gestion de notre énergie. Il faut un minutieux travail pour la gestion du processus de distribution et de la commercialisation de l’énergie produite. Donc, ce n’est pas une privatisation mais plutôt un transfert de compétence. Le groupement va pendant quatre ans montrer à nos cadres comment gérer l’énergie. Après, il revient aux guinéens, de suivre la logique de la performance », a expliqué le ministre aux syndicats.

Par ailleurs, il a noté que l’arrivée du groupement n’est nullement une menace pour les emplois. Plutôt, a-t-il poursuivit « c’est une occasion pour vous les travailleurs d’apprendre et de travailler en équipe avec nos partenaires. Ce sont des cadres qui ont une expérience en la matière. Donc, ils peuvent nous être très utiles. Avec ce contrat, les cadres de l’EDG seront formés, et l’entreprise bénéficiera des financements. Nous le savons tous que les ressources financières manquent à EDG. Donc, c’est une occasion à saisir pour sortir de cette situation d’impasse ».

Pour obtenir un meilleur résultat à la fin du contrat, le ministre a fait appel à l’esprit d’équipe et au professionnalisme des cadres et agents de l’EDG. « Vous devez exprimer la bonne foi et faire preuve de patriotisme et d’intégrité pour la réussite de la mission assignée au groupement. Vous devez travailler en toute transparence et impartialité afin de permettre à notre partenaire à mieux nous aider à instaurer une gestion saine », a-t-il souhaité.

Présent à cette rencontre d’information, le directeur général de EDG Mory Kaba a, à son tour invité ses pairs à une collaboration franche pour le bien de la Guinée. Il a aussi insisté sur le professionnalisme et le patriotisme.

Ce fut le tour de la chargée des affaires juridiques de EDG de, aux noms de ses collègues, réitérer leur ferme volonté d’accompagner le programme de moralisation de la gestion de EDG.

Suivi de l’engagement solennel des directeurs et chefs de services par la voix de M. Koi Guilavogui : « nous, directeurs, chefs de services et cadres de EDG, nous engageons à soutenir ce plan de redressement puisqu’il s’agit d’aider la Guinée ».

Visiblement satisfait du déroulement de la rencontre, le chef de Département de l’énergie a rassuré les uns et les autres de sa totale disponibilité et promis de défendre leur cause partout om besoin se fera. « Soyez rassurer que je veillerai sur vous ».

Aux cadres de EDG, le ministre a invité aux professionnalismes : « vous devez montrer votre valeur à notre partenaire. C’est en cela qu’il pourra vous respectez et vous accordez sa confiance pour la gestion », a-t-il conclu.

A noter que, sauf changement de dernière minute, la signature de ce contrat est prévue pour ce 19 juin à Conakry.

Cellule de communication du ministère de l’énergie et de l’hydraulique

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top