Actualités

Dialogue politique en Guinée : La journée où tout peut basculer

opposition_pouvoirLes travaux du énième dialogue inter-guinéen, ont été ouverts jeudi au palais du peuple. Après une première journée de discussions très animées, autour notamment de la question préjudicielle présentée par l’opposition, les pourparlers reprennent ce vendredi à 10h.
Une journée où tout peut basculer dans un sens ou dans l’autre. En clair, si par extraordinaire, avec une forte implication de la communauté internationale et de la société civile, associées aux discussions, la question préjudicielle que l’opposition défend becs et ongles, est tranchée à la satisfaction de celle-ci, le dialogue, proprement dit, peut enfin être lancé.
Toutefois et ça semble être l’hypothèse la plus plausible, s’il n’y a aucun accord comme cela se dessine, sur cette question, en réalité nœud gordien de la crise, le dialogue tournera court et fera long feu.
A en juger par les positions rigides et figées de chaque camp sur cette question, il y a vraiment peu de chance, pour ne pas dire qu’il n’y en a aucune, qu’un consensus se dégage sur cette question, et qui permette qu’on tienne les élections locales en cette année 2015, avant la présidentielle fixée au mois d’octobre.
L’opposition tient comme aux prunelles de ses yeux à ce qu’il y ait les locales avant la présidentielle, la mouvance ne veut pas du tout entendre parler de ce schéma. Elle l’a dit et redit, pas question de toucher à la date de la présidentielle.
Il ne reste plus qu’à la CENI de dire si techniquement et financièrement, elle est à même d’organiser cette année ces élections locales avant le mois d’octobre, soit dans trois mois.
Nous y reviendrons !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top