Actualités

La SAUR Internationale offre six bornes fontaines à la SEG pour la ville de Conakry

borne-fontaineDans le cadre de l’amélioration de la desserte en eau dans la ville de Conakry, la SAUR internationale à travers son projet SAUR SOLIDARITE a offert à la SEG six bornes fontaines dont le protocole d’accord a été récemment signé entre les deux parties à Conakry.

Mamadou Djouldé Diallo, directeur général de la SEG et Patrick Allano, chef du projet Saur solidarité ont signé ce contrat d’une enveloppe financière estimée à des dizaines de milliers d’euros, entièrement couverte par le partenaire français, la saur internationale.

Ces pompes qui viennent pour améliorer la desserte de la capitale guinéenne en eau potable et sa gestion rationnelle seront construites dans les quartiers de la banlieue de Conakry à accès difficile où la pénurie d’eau potable est récurrente.

Le donateur qui se dit toujours disposé à mettre tout son savoir-faire pour fournir de façon rationnelle de l’eau potable à la population guinéenne , n’est pas à son premier geste dans ce domaine en Guinée.

Selon le DG de la SEG, la SAUR Internationale a depuis été aux côtés de la Guinée pour lui apporter soit de l’expertise, soit de matériels et des équipements ou de la formation. La réalisation de ces bornes fontaines est confiée au réseau jeunesse service guinée.

Conakry (la capitale) et les villes de l’intérieur connaissent actuellement une crise d’eau par manque d’investissement qui n’a pas suivi le rythme de l’urbanisation mais aussi à cause de la vieillesse des installations et équipements qui sont en train d’être réhabilités par la SEG.

Déjà la JICA( l’agence japonaise de la coopération internationale) et la SEG travaillent sur les deux conduites principales(1100 en fonte et 700 en acier) d’eau de la ville de Conakry qui pètent souvent et causent d’énormes dégâts.

Des chambres by-pass, des vannes de sectionnement et de régulation de pression et de survitesse sont en cours de réalisation sur les deux conduites.

Ces travaux consistent à renforcer et à sécuriser les installations et pour éviter les dégâts, une fermeture automatique de la conduite est installée en cas de la coupe d’une conduite.

Mais le projet retarde par endroit à cause de l’occupation anarchique des emprises des conduites notamment dans les environs des marchés de Kissosso et d’Enta qui doivent être délocalisés.

Yenguissa Sylla

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top