Actualités

Journée mondiale des réfugiés à Macenta: le chef de bureau HCR demande aux réfugiés de choisir entre le rapatriement volontaire et intégration

hcrLe camp de réfugiés de Kouankan à Macenta a vibré au rythme des festivités de la célébration de la journée internationale des réfugiés.

Ce camp vieux de 13 ans est situé à 3KM du chef-lieu de la préfecture, il est bâti sur 40 hectares avec une population estimée à 1316 familles dont 5115 ivoiriens et 10 centrafricains et congolais.

A la célébration de leur fête le 20 juin dernier qui avait mobilisé plusieurs autorités régionales, préfectorales et communautaires, les réfugiés ont formulé des doléances à l’endroit des autorités et du HCR.

La présidente de la communauté des réfugiés ivoiriens Mme Téa Laurence a demandé au HCR l’activation des dossiers des malades et de donner un tonus au monitoring.

Quant aux libériens, ils ont sollicité la révision des 85% d’exemptés dont la situation avait été rejetée par le HCR, avant de saluer l’hospitalité guinéenne à leur égard.

En réponse à ces doléances, le chef de bureau HCR de la région de Nzérékoré Siprien Atteno a demandé aux réfugiés de choisir entre le rapatriement volontaire et l’intégration.

Yenguissa Sylla

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top