Actualités

Ebola resurgit à Conakry: un décès communautaire enregistré au CHU Donka, 5 contacts identifiés

1ebola sensibltL’épidémie d’Ebola resurgit à Conakry. Un décès communautaire a été enregistré testé positif au virus Ebola a été enregistré le 25 juin dernier au CHU Donka. La victime, une fillette de deux ans était un contact suivi dont les parents habitaient la localité de Benty dans la préfecture de Foéracariah. Retour sur l’itinéraire du traitement de l’enfant jusqu’à son decès avec Bah Sékou.
le 27 juin dernier, une équipe d’investigation de la coordination régionale de lutte contre Ebola à Conakry, s’était rendue à la morgue de Donka pour enregistrer tous les cas de décès. Et parmi le lot, se trouvait le cadavre de Nana Camara, dont le corps avait été prélevé ,sécurisé et enterré au cimentière de Cameroun par la Croix-Rouge.
Le même jour à 22 heures,  les résultats du prélèvement effectué sur le corps de la fillette de deux ans, sont déclarés positif au virus Ebola. Le lendemain, l’équipe d’investigation s’est rendu à l’hôpital Donka à la recherche d’information sur l’itinéraire et les différents contacts. Selon l’équipe, 5 contacts ont été identifiés dans 5 services de Donka où l’enfant a transité.
Au niveau de la famille au quartier Dixinn Mosquée, l’oncle maternel qui a hébergé l’enfant malade avant et pendant son transfèrement à l’hôpital, a été aussi listé parmi les contacts pour 21 jours d’observation.
Selon les informations reçues de  l’équipe de riposte à Ebola basée à Forécariah, la maman de l’enfant serait un cas probable connu décédé le 17 juin /2015 dans la même ville. Depuis cette date, le mari de la femme et l’enfant étaient retenus dans le lien de contact à suivre.
La grand-mère aurait ramené l’enfant à Conakry le 25 juin pour des raisons de Santé  avant de le conduire  le 26 juin à l’hôpital Donka pour la consultation.
Traiter à l’indigénat  par la grand-mère sans suite favorables, l’enfant a été conduit à l’hôpital de Donka. Reçu par le service de triage avec les signes suivants : fièvre 36.6°c, diarrhée, vomissement, difficulté à respirer, douleur articulaire, crises convulsives,  ils ont été référé à l’urgence pédiatrique où un bilan  et un traitement symptomatique, ont été  réalisé.
l’enfant sera conduit  en réanimation pédiatrique ou il  a rendu l’âme à 17h.

Bah Sekou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top