Actualités

Lutte contre Ebola : le CTS de Conakry ferme ses portes

CTS CkryC’est à la faveur d’une cérémonie que le Centre de Traitement du personnel Soignant CTS de Conakry a été officiellement fermé ce mardi 7 juillet 2015.

Sous la présidence de l’ambassadeur de France en Guinée, M. Bertrand COCHERY, la cérémonie a démarré à 09 heures 5 minutes à la base aérienne de Gbessia et a connu la présence de plusieurs autorités civiles et militaires notamment le ministre de la Défense, M Abdoul Kagbele Camara, le coordinateur de la lutte contre Ebola, Dr Sackoba Keita.

Après la revue des troupes et le salut des drapeaux guinéens et français par le médecin-chef Colonel Henri-Pierre BOUTIN, commandant du détachement TAMARIN (unité médicale de l’armée française en service au CTS), les autorités ont procédé à la décoration de 6 officiers et sous-officiers français et guinéens avant de procéder à la remise des attestations de fin de stage aux 16 officiers médecins guinéens formés par le centre.

cts_decorationL’ambassadeur Bertrand COCHERY a, dans son discours de circonstance, félicité et remercié les hommes et femmes du détachement TAMARIN pour la mission qu’ils viennent d’accomplir en Guinée pour éradiquer le virus Ebola.

Il a par ailleurs réaffirmé l’engagement de la France à œuvrer davantage aux cotés de la Guinée pour arriver à bout de la maladie.

Quant au ministre Abdoul Kagbele Camara, il a également salué les efforts de la France et du personnel du CTS.

Le CTS de Conakry a été mis en place le 23 janvier dernier pour venir en appui dans le cadre de la prise en charge du personnel soignant. Il a pris en charge 56 patients dont 26 atteints du virus Ebola et 16 d’entre eux sont sortis guéris.

Mamadou Pathe Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top