Actualités

Vers un réchauffement de la coopération culturelle Guinéo-Chinoise

Amb1Récemment, une délégation du ministère de la Culture et du Patrimoine Historique conduite Mohamed Amirou Conté, premier responsable dudit ministre, a été reçu en audience par SEM Bian Jiangiang, ambassadeur de la république populaire de Chine en Guinée.

Au menu de la rencontre, la présentation des nouveaux responsables du département de la Culture et du Patrimoine Historique, et une relance de la coopération culturelle entre les deux pays.

Après les salutations d’usages, le ministre a commencé par remercier le peuple chinois pour tout le soutien qu’il témoigne au peuple guinéen depuis son indépendance.

Ensuite, dans un discours très éloquent, il a présenté la culture guinéenne dans tous ses états: ses atouts, ses victoires et surtout ses perspectives! « Les moyens sont limités dans tous les Etats, mais en fournissant des efforts main dans la mais rien n’est impossible» conclut Mohamed Amirou Conté, avant d’exposer à l’ambassadeur chinois les projets sur lesquels son ministère souhaite avoir l’accompagnement de son pays dont entre autres :

-Un appui financier et une expertise pour la construction d’un palais de la culture digne du nom.

-La construction de centres culturels régionaux pour parer aux différents problèmes de création et de diffusion de spectacles à l’intérieur du pays.

-La formation pour le renforcement de capacités des cadres du ministère et des acteurs culturels.

-Des engins roulants pour faciliter le déplacement des cadres à fin de réaliser l’inventaire du patrimoine historique guinéen…

L’ambassadeur chinois s’est réjoui des échanges avec le département de la culture et a réaffirmé que le peuple chinois à travers son gouvernement continuera à honorer ses engagements vis-à-vis du peuple guinéen.

Il a rappelé que son pays a pris l’engagement pour la construction d’un nouveau siège pour l’assemblée nationale guinéenne mais, c’est le problème du virus Ebola qui a empêché le démarrage les travaux.

Il se félicite du soutien mutuel entre les deux pays car selon lui c’est quand on a des problèmes qu’on reconnait ses vrais amis.

Il promet de transmettre le message du ministre guinéen de la culture à son homologue chinois pour préparer une rencontre pour des échanges durables. « Si votre pays exploitait bien ses ressources du sous-sol, il serait aujourd’hui un pays émergeant ! » conclut-il avant d’offrir deux livres à son hôte en lui exprimant son envie de découvrir la danse guinéenne.

Rappelons que la coopération Guinéo-Chinoise date de 1959 et a apporté beaucoup de bonheur au peuple guinéen, dont entre autres : le Palais du peuple, le stade de Nongo, la Rtg koloma, les barrages de Kinkon et celui de Kaléta, l’hôpital sino-guinéen…. et tout le soutien pour l’éradication du virus Ébola de notre pays.

Mais pour certains malins, le premier soutien culturel que le peuple chinois pourrait apporter au peuple guinéen, est la culture du travail contre celle de la paresse !!!

Bah Mamadou Adama « Prince’co»

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top