Actualités

Journée mondiale de la population : Le soutien de l’Etat aux femmes et aux jeunes après Ebola, au cœur des priorités du gouvernement guinéen (Discours du ministre du plan)

STA l’instar de la communauté internationale, la République de Guinée célèbre chaque année, le 11 juillet, la journée mondiale de la population.

Cette journée vise surtout à attirer l’attention sur la gravité des nombreux problèmes économiques, sociaux, environnementaux que génère principalement l’augmentation rapide de la population dans un contexte économique de plus en plus difficile.

Cette année, l’ONU a décidé de célébrer la Journée Mondiale de la Population sous du thème : « Populations vulnérables dans les situations d’urgences ».

En Guinée, cette vulnérabilité touche en grande partie les Femmes et les Jeunes. Cet état de fait mérite une attention particulière car, les Femmes représentent 51,1% de la population et les Jeunes de moins de 25 ans, environ 62%.

Il faut indiquer qu’en situation d’urgence comme cela a été le cas dans notre pays lors de la manifestation de la fièvre hémorragique à virus EBOLA. 3.274 cas ont été confirmés, dont 2. 039 décès.

Les Femmes et les Jeunes de 25 ans sont les plus touchés avec respectivement 1.704 et 1.188 cas. Cette couche vulnérable continue en 2015 à subir des conséquences de l’épidémie.

Il convient de noter que le soutien psychologique de ces populations vulnérables reste encore à satisfaire. C’est pourquoi, l’assistance aux Femmes, aux Enfants et Jeunes doit se poursuivre sans interruption jusqu’à l’éradication totale du virus, sur toutes l’étendue du territoire.

Pour y arriver, la solution passe nécessairement par la prise en compte des différents besoins dans nos politiques et stratégies de développement.

Mesdames et Messieurs,

Chers compatriotes,

Le Gouvernement Guinéen conscient du rôle que les Jeunes et les Femmes doivent jouer dans le développement, a inscrit dans son programme de relance de l’économie après EBOLA, les stratégies visant la satisfaction des besoins des Femmes.

En effet, en assurant leur sécurité, leur dignité et leur santé, le Gouvernement assure ainsi, le bien être des familles et des communautés.

De manière générale, toutes nos politiques et stratégies nationales, devraient faire une place de choix à la prévention des catastrophes naturelles et des conflits.

Mesdames et Messieurs,

L’élaboration d’un programme de développement après EBOLA est sans nul doute l’expression d’une volonté affichée du Gouvernement à faire face aux nombreux problèmes des « Populations vulnérables dans les situations d’urgences ».

Cependant, la mise en œuvre de ses programmes en dépit des efforts importants déployés par le Gouvernement, nécessite la participation des partenaires au développement.

C’est pourquoi, au nom du Gouvernement et de son Excellence le Professeur Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat, je voudrais remercier et exhorter nos partenaires à poursuivre des les efforts en faveur des Femmes et des Jeunes qui, de par leur vulnérabilité, ont subi directement des conséquences de cette épidémie EBOLA.

VIVE LA JOURNEE MONDIALE DE LA POPULATION

VIVE LA COOPERATION INTERNATIONALE

JE VOUS REMERCIE

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top