Actualités

Une ‘’ambulance’’, portée disparue à l’aéroport de Conakry, huit travailleurs enfermés à Yimbaya

ambulanceDepuis plus de dix jours, c’est une affaire qui secoue l’aéroport de Conakry.

Un véhicule immatriculé VA 4713, donné par la coordination de lutte contre Ebola, à l’aéroport pour le transport des cas suspects, a disparu, dans des circonstances presque mystérieuses, du moins, loin d’être élucidées.

En attendant de savoir qui a fait disparaître ce véhicule, la direction de la SOGEAC, est tombée à bras raccourcis sur l’équipe qui était de garde ce jour. C’était le 30 juin dernier.

Résultat, huit travailleurs dont des sapeurs-pompiers, ont été arrêtés, envoyés paître au gnouf à la gendarmerie de Yimbaya.

Depuis, ils y sont enfermés, au-delà des 72h réglementaires de délai de détention provisoire.

Joint par votre quotidien en ligne, un de ces travailleurs emprisonnés à Yimbaya, a clamé leur innocence. Il a plutôt rejeté tous les soupçons sur la direction de la SOGEAG, elle-même.

Affaire à suivre !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Millimouno

    12 juillet 2015 at 11 h 53 min

    le délai de garde à vue n’est pas de 72h mais plutôt de 48h renouvelable une fois sur accord du PR et il n’y a pas de détention provisoire à la gendarmerie cela relève des prérogatives du juge d’instruction des émissions du mandat de dépôt. Prière de lire le code de procédure pénale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top