Actualités

Alliance UFDG-FPDD : Retrouvailles entre le chat et la souris pour des fins électoralistes (Par Laye Mamady Condé)

cellou_dadisJe n’ai pas envie de m’exprimer, de m’exprimer sur cette alliance, alliance Dadis-Cellou, mais pour montrer que je n’ai pas envie de m’exprimer là-dessus, il faut que je m’exprime, car si je le fais pas, non seulement l’histoire me condamnera pour inaction alors que j’étais à même de le faire, mais aussi la postérité. Au-delà, ma plume aussi veut écrire dans un langage simple pour rappeler l’histoire, l’histoire récente que les guinéens ne veulent pas pour le moment revisiter.

Loin de moi, l’idée ou l’intention de juger qui que ce soit, seulement ma réflexion se base sur des faits concrets, trêves de bavardages, je vais droit au but.

Souvenez-vous des propos tenus par M Cellou le lendemain de la tentative d’assassinat du capitaine Moussa Dadis Camara, par le lieutenant Toumba Diakité le 04 décembre 2009.                                                                                              Sur une chaine de télévision internationale, M Cellou gratifiait le lieutenant Toumba Diakité pour son courage et travail patriotique et a exhorté l’armée de prendre ses responsabilités. Ce qui de manière digressive, on peut dire sans risque de se tromper que M Cellou voulait la mort de Dadis hier, son prétendu allié d’aujourd’hui.                                                                                                                         Sur la même chaine de télévision, il lui imputait la responsabilité des massacres du 28 septembre 2009 hier, son prétendu allié d’aujourd’hui.                                       Sur toutes les chaines de télévisions, de radios, sur les sites, dans les journaux M Cellou a annoncé à cor et à cri que, ce sont ses militants en majorité qui ont été massacrés, violés, et rendait coupable Capitaine Dadis Camara.                           Par conséquent, il a toujours demandé au gouvernement guinéen d’accélérer ce dossier pour en fin traduire hier son prétendu allié d’aujourd’hui à la cour pénale internationale.

Si, je dis bien si, si tous ses rêves du chef de filon de l’opposition guinéenne se réalisaient où serait aujourd’hui Capitaine Dadis, l’homme incompris, l’ALBATROS ? M Cellou qu’alliez-vous dire et faire aujourd’hui ?

Lorsque le lieutenant Toumba Diakité a voulu attenté à la vie du capitaine Dadis personne n’a levé le petit doigt pour condamner cet acte combien criminel, en tout cas pas KAOU Cellou, je dis alors que capitaine Dadis est aussi une victime, qu’il faut défendre, et sauver de la gueule du loup.

J’attends les gens dire que l’histoire est têtue, moi je dis que ce sont les hommes qui sont têtus et aveuglés par leurs ambitions et intérêts sordides.         Je ne suis ni déçu, ni surpris, j’ai seulement compris davantage que M Cellou est prêt à accéder au pouvoir par tous les moyens et à n’importe quel prix.         Hanté de cette idée, il a abdiqué toute fierté, il ne veut rien entendre, il ne veut plus se souvenir de tout ce qu’il a dit, à son anémie intellectuelle, l’asthénie morale s’ajoutant sans un remords, il trompe ses militants, il n’a plus de moralité.                                                                                                                                  On parle de moi, je laisse dire, on me critique, je laisse parler, on me juge, je n’ai rien à foutre, le plus important pour moi c’est le pouvoir, l’avis des autres je m’en tape éperdument, telle est apparemment sa philosophie aujourd’hui, et comme c’est la philosophie et en philo tout est critiquable et questionnable.

J’entends, j’entends et j’entends dire que Cellou est parti chercher le DIABLE pour faire alliance, je m’insurge contre ces propos qui claquent à mes oreilles comme la chicotte du colon, au contre c’est Cellou le « DIABLE, le DEMON » celui qui sacrifie ses militants pour accéder au pouvoir et comme le disait Machiavel dans son livre le Prince « c’est la fin qui justifie les moyens ».                                                                                                                                        Dadis ne pourrait-il pas être une autre victime de Cellou ? Il devait comprendre que marcher avec le DIABLE est synonyme de descente aux enfers.

J’entends dire que cette alliance vise le rassemblement, je ne sais entre qui, et qu’elle prouve à suffisance que Cellou est unificateur, celui qui pardonne.               Ha ! ces gens-là oublient ,primo qu’il n’a aucun parent proche-direct parmi ces victimes du 28 septembre, secondo ce n’est pas lui la justice, terzo quand Dadis a reçu des balles dans la tête ,il n’a nullement déploré cet acte ,il s’en était réjouis au contraire, eu égard à ses déclarations faites au lendemain de cette tentative d’assassinat qu’aucun bon patriote guinéen n’oserait prononcer publiquement ,craignant son incident sur la stabilité du pays.                               Mais la boulimie du pouvoir ayant déjà habité l’homme, il n’a pas hésité à l’extérioriser .Pour lui, c’était Dadis, le dernier obstacle à se débarrasser pour étancher sa soif politique, mais malheur pour lui, le destin en a disposé autrement.                                                                                                                         Aujourd’hui, c’est la compagnie de l’ennemi juré d’hier qui est sollicitée par ce que KAOU veut faire partir un autre qui occupe ce même fauteuil.

Hier mon ennemi, aujourd’hui mon ami, les bourreaux d’hier aujourd’hui le héros.

En Guinée, l’injustice est comme des charognes qui asphyxient les bourreaux et les victimes pour imposer sa loi.

Laye Mamadi CONDE,

Consultant en communication

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. dk.diaby

    12 juillet 2015 at 19 h 46 min

    Mr. Laye Mamady Condé c’est trop fort, merci pour ce récit.

  2. Dramou

    13 juillet 2015 at 17 h 39 min

    je ne comprends pas du tout. La Guinée est complètement déchirée par les considération et appartenance ethniques. A mon avis , si deux peuples ou ethnies cherchent à se rapprocher, notre et votre (journalistes) devoirs étaient de rendre effective et possible cette réconciliation que nous chantons à longueur de journée. Mais je suis complètement désolé de l’article de Mr Condé le soi disant Consultant en communication qui ne salue ni encourage absolument pas cette tentative de réconciliation. mais je le vois venir. Mais si c’est dans la division qu’il règne, j’affirme haut et fort que le règne prend fin là. Car les ethnies guinéennes cherchent à être un seul et unique peuple. J’ai toujours de l’estime pour les journalistes qui n’ont aucune appartenance ethnique, politique; mais désolé pour les propos de Mr Laye Mamadi Condé qui cherchent peut-être son intérêt personnelle au détriment de la division ethnique. Mais ce proverbe biblique nous rattrape toujours « Celui qui creuse un trou y tombe, la pierre revient toujours à celui qui la roule » n’est ce pas Mr Condé?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top