Actualités

LEJEPAD: toujours dans les temples du savoir!

LEJEPADDans sa tournée de formation de jeunes étudiants et leaders, le Leadership Jeune pour la Paix et le Développement en Afrique vient de baisser les rideaux sur l’atelier de formation en prévention de conflit et la consolidation de la paix à l’Université Kofi Annan de Guinée (UKAG).

Après l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia (UGLCS), c’était le tour de l’université Kofi Annan de recevoir ces jeunes ambassadeurs de la paix afin de renforcer les capacités des étudiants en faveur de la préservation d’un climat de paix et de stabilité.

Bien que dédiée à l’UKAG, cette seconde formation dans les temples du savoir a connu la participation des étudiants venus de l’Université Nongo de Conakry, l’Université Roi Mohamed VI, l’Institut Universitaire des Etudes de Gestion et l’Université Gamal Abdel Nasser.

Comme la dernière session à l’UGLCS, le nombre a également été limité à 40 pour des contraintes techniques vu que toutes les universités sont en période de finalisation des programmes et en rattrapage sans oublier les évaluations de week-end.

Elle a été organisée en collaboration avec la commission culturelle qui a d’ailleurs sollicité qu’une deuxième session y soit organisée, une demande dite bien notée par les responsables de LEJEPAD.

Il faut rappeler que cette présente activité s’inscrit toujours dans le volet prévention de conflit et consolidation de la paix qui est l’un des quatre axes d’intervention prioritaires de LEJEPAD.

Après UKAG, l’ONG mettra le cap sur l’Université Gamal Abdel Nasser les 25 et 26 Juillet 2015 où un ensemble d’étudiants venus des universités non touchées rejoindront ceux de la dite université pour les même objectifs.

La cellule de prévention de conflit de Lejepad est également lancée à UKAG, afin de faire de l’alerte précoce une priorité. Ces cellules subiront d’autres exercices afin d’en tirer des formateurs qui viendront concrétiser, avec le groupe de formateurs actuels, le projet dans les communes et quartiers de Conakry dans un premier temps avant de descendre à l’intérieur du pays.

A peine ont-elles commencé ces formations dans les universités, certains jeunes ont déjà réalisé des performances en se mobilisant dans leur quartier pour l’installation d’une cellule. C’est le cas de Tombolia où l’un des étudiants formés à l’UGLCS s’est impliqué dans la même semaine pour la mise en place d’une cellule de prévention de conflit.

Cette cellule sera parmi les participants de l’Université Gamal Abdel Nasser afin qu’elle commence déjà à établir la cartographie du conflit et remonter les rapports d’alerte précoce. Ce système de monitoring sera appliqué à toutes les cellules installées d’où l’appel aux étudiants à s’impliquer surtout dans leur quartier respectif.

Comme il est de coutume, les participants ont été sensibilisés par rapport à leur rôle d’ambassadeur de la paix. Chaque jeune formé a l’obligation morale de s’investir dans le cadre de la promotion de la paix. Contribuer à la violence après cette formation, c’est violer le pacte scellé à travers le développement des dix sessions de formation.

Dans son combat solitaire, malgré l’appel aux autorités publiques et organisations privées évoluant dans ces domaines, les responsables se disent résolus à aller de l’avant avec ou sans accompagnement. Pour eux, en faveur de la paix et la stabilité, même s’ils n’ont rien comme soutien, leur volonté et cotisations seront mises au service de la paix et le développement en Afrique comme leur nom l’indique.

Au-delà du volet prévention de conflit et consolidation de la paix, LEJEPAD a annoncé des formations sur des questions environnementales liées aux ressources naturelles renouvelables, le volet accompagnement du processus électoral et le rôle de la presse dans la prévention de conflit. Ces volets seront également à l’ordre du jour à partir du mois d’Août. Ce dernier concerne les journalistes et les communicants. Pour toute information complémentaire rejoignez « Lejepad-Guinée » sur face book ou écrivez à lejepad.guinee@gmail.com.

MOMCI

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top