Actualités

Enfance : La matérialisation des engagements de l’Etat guinéen, en question

enfant-pauvre-472x314Le gouvernement guinéen, à travers le ministère de l’Action sociale, est bien décidé à traduire en actesconcrets ses propres engagements pris en 2014, en faveur de la petite enfance. Près de deux semaines après le mois de l’enfant guinéen, les pouvoirs publics, affichent une volonté ferme d’aller vite, afin que les objectifs contenus dans ces engagements, soient atteints à l’horizon 2017. C’est dans ce cadre que s’est ouvert ce mardi, ce pour trois jours, un atelier dit d’élaboration du mécanisme de suivi des 12 engagements et de plaidoyer sur la budgétisation sensible aux besoins des enfants, dans un complexe hôtelier à Nongo (Conakry). Il regroupedes directeurs régionaux de l’enfance, les représentants des ministères concernés et de l’Unicef. Le tout sous la haute présidence de madame la secrétaire générale du ministère de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, madame Diaby Aminata Sylla. Cet atelier a pour objectifs de soutenir une meilleur budgétisation des besoins des enfants dans les domaines sectoriels, favoriser la réduction de leurs privations et mettre en place un mécanisme cohérent de suivi. Dans le plus concret, il s’agira de porter à la connaissance des acteurs, le contenu des 12 engagements pris par le gouvernement guinéen, en faveur de l’enfance en Guinée, de produire un plan de suivi de la mise en œuvre de ces engagements, de promouvoir une planification décentralisée autour des mêmes engagements aux niveaux régional, préfectoral et sous-préfectoral. En outre, il s’agira de soutenir le plaidoyer au niveau national et local en faveur de la budgétisation sociale en vue de susciter un meilleur investissement des communautés et leurs partenaires dans la réalisation des droits des enfants, en particulier dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la nutrition, de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, de la protection, du logement et de l’information… Par ailleurs, les participants à cet atelier réfléchiront sur les voies et moyens devant susciter une forte mobilisation des partenaires techniques et financier autour de ce projet, pour un appui multisectoriel consistant aux programmes de protection et de promotion des droits des enfants. La représentante de madame le ministre de l’Action sociale, madame Diaby Fatoumata Sylla, était accompagnée par monsieur Jean Baptiste SENE, Chef section politique sociale plaidoyer,suivi et évaluation a l’unicef,et plusieurs cadres de la direction nationale de l’enfance.

Moussa Tatakourou Diawara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top