Actualités

Les coupures de 20 mille refusées ou difficilement acceptées

billet_20000En Guinée, les autorités bancaires et financières, face au constat d’échec de la mise en circulation des nouvelles coupures de billets de 20 mille.

Falsifiées ou contrefaites, ces coupures n’ont point résisté à l’usure du temps. Il n’a même fallu trois mois pour que de malins petits esprits contournent « les prétendus éléments de sécurité », vantés par M. Loucény Nabé, gouverneur de la BCRG.

Depuis, que de quantités de faux billets de 20 mille, ont envahi les différents marchés du pays. Sans que les réseaux de faussaires, soient démasqués ou démantelés.

Conséquence, beaucoup de citoyens dans différentes parties du pays, se méfient désormais des nouvelles coupures, ou refusent de les prendre carrément.

Dans les marchés aux condiments, rares sont les vendeuses qui acceptent ces nouveaux billets d’Alpha Condé, dont elles doutent de la fiabilité.

Même les marchands à la sauvette, boudent ces sous neufs, malgré leur boulimie d’argent.

Face à ce constat d’échec, faut-il passer à la mise en circulation d’autres nouvelles coupures ? la question se pose.

Pourtant, les autorités bancaires, ont annoncé que les nouveaux billets de 5000 gnf, seront mis en circulation, à partir du 27 juillet.

 

Roki

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Mo Sylla

    18 juillet 2015 at 15 h 50 min

    Il ne faut pas extrapolé le sujet. Le monde entier est regorgé de faut billets de banque. FG, USD,EURO etc…. il faudra etre seulement vigilant, les faussaires ne fabriquent pas, ils les photocopies avec une haute precision. ceci les permet d’ecouler dans les mains des personnes vulnerables qui n’ont jamais vu ces billets dans les villages et hamaux. Ils n’ont pas le temps de verifier la qualité surtout quand c’est en quantité. Les bilets sont securisés à 100%.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top