Actualités

Polémique autour de l’annulation d’une conférence à Kofi Annan : Mohamed Camara livre sa part de vérité

MCC…J’ai été surpris d’être cité par médias interposés, dans une polémique sur une conférence à l’Université Kofi Annan de Guinée. Et si on se consacrait au travail !
Le lundi 1er juin 2015, alors que j’étais en séjour de travail à Doha au Qatar, j’ai été contacté à distance par les organisateurs, pour devenir Co-Conférencier pour débattre du : « rôle des Institutions internationales dans la résolution des conflits dans les pays sous-développés » à l’Université Kofi Annan de Guinée, prévue pour courant juillet 2015. J’ai accepté volontiers !
Le samedi 4 juillet 2015, lesdits organisateurs m’ont fait comprendre qu’en raison du calendrier chargé du Co-Conférencier, Monsieur Kouyatéà Abidjan, qu’ils ne comptaient que sur moi pour animer la dite conférence. Je leur ai dit que le vendredi me convenait à condition que ce soit à 15h ou de remettre pour le samedi à 10h en raison des rendez-vous déjà calés dans mon agenda le vendredi de 10h à 12h.
Ils m’ont également informé du souhait de Monsieur Kouyaté de reformuler le thème en le centrant sur l’ONU s’il devait être de la partie. Je leur ai dit que je maintenais le préalable défini, libre au Co-conférencier de centrer son intervention sur l’ONU, mais moi non.
Etant donné que la posture universitaire doit me permettre d’aborder beaucoup d’éléments de comparaison avec des sources de rattachement claires pour l’auditoire.
J’ai animé et je continue d’animer des conférences autant que faire sepeut, dans les universités et lycées à Conakry et à l’intérieur du pays. Bien sûr, sous le contrôle de mes aînés et de mes professeurs. Pour cette autre, je trouve dommage qu’elle suscite une telle polémique de bas étages pendant qu’elle porte sur une thématique d’une actualité brûlante, qui plus est, elle intéresse le milieu universitaire.
Autant nul ne doit sevrer les étudiants du savoir des ressources humaines dans les universités guinéennes pourvu qu’elles soient compétentes, autant aucun conférencier fût –il leader ne doit se servir d’une conférence comme tribune si ce n’est d’aborder la thématique qui revêt l’intérêt universitaire admissible. Ceci, pour éviter que l’université soit le théâtre de rapports de force et de velléités hégémoniques très prononcées entre les acteurs du pouvoir et de l’opposition dans un contexte de crise politique délétère.
Les organisateurs m’ont promis de me recontacter pour me dire ce qui filtrera de leur rencontre avec la chargée de la programmation de la salle qui devrait servir de cadre. Jusque là, silence radio !
En ce qui me concerne, je donne librement mon accord de principe pour animer les conférences qui revêtent à me yeux, un intérêt universitaire certain. Je n’ai été empêché par personne sinon que par mon agenda calé auparavant que les organisateurs voulaient chamboulerà volonté. J’ai dit non ! à 15h, mais pas à 10h ou qu’ils choisissentune compétence appropriée. Je n’ai pas non plus le retour des organisateurs tel que cela m’avait été promis. Ils sont excusables pour cause d’inexpérience.
Mais, je prie ceux qui alimentent cette moins value de quelque bord qu’ils soient, de bien vouloir me mettre en dehors de cette querelle de chapelle. Pour ma part, j’interviendrai à l’université en gardant cette posture tant que je suis sain de corps et d’esprit.
Enfin, je partage bien l’affirmation de l’Honorable Jean Marie DORE qui arrive à point nommé, je cite : « l’esprit partisan étouffe l’intelligence » surtout, en milieu universitaire.

Merci.

Mohamed *CAMARA*
Juriste, République de Guinée.
Conakry – BP: 1415
Tel : 631 54 12 71
Pensez à l’environnement.

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Bangoura

    23 juillet 2015 at 11 h 55 min

    Mosaiqueguinée est un site de désinformation et ce site doit subir le meme sort que guinéelive.Les lecteurs sont informés á partir des rumeurs par des soi-disant journalistes qui ignorent jusqu’á présent l’éthique et la déontologie du métier de journalisme.Le gouvernement du Pr Alpha Condé a été accusé sur ce site sans aucune preuve á l’appui,d’etre derrière l’annulation de la dite conférence á l’université Kofi annan á cause de la présence de Lansana Kouyaté.C’est très dommage pour le métier de journalisme

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top