Actualités

Conakry s’écroule sous la pluie : Quatre tués, des dégâts matériels importants (bilan provisoire)

4x4 ds un ravinDepuis la nuit du vendredi 24 juillet 2015, une pluie torrentielle arrose Conakry et ses environs.

Le rythme s’est accentué samedi, puis dimanche, jusqu’à ce lundi. Il pleut sans discontinuer, des cordes à des intervalles, paralysant ainsi les activités, en inondant surtout la ville à cause de l’urbanisation sauvage de celle-ci.

D’une maison à une autre sans aucun espace, ni canalisation digne de ce nom. Conséquence : 4 morts. Une personne tuée par noyade et un autre sauvé de justesse mais très épuisé après que leur véhicule ait été emporté par une forte crue de la grande voie en face du siège de L’UFDG au bas-fond du nouveau pont reliant la minière à Taouyah, 2 tués dans un caniveau à Conteyah près du stade de Nongo et un quatrième cas de décès à Matoto tous noyés.

Sous Le pont de la minière, les tentatives de récupérer le véhicule par un camion-tireur, ont été infructueuses jusqu’au crépuscule.

D »autre part, les rues et de nombreuses habitations à Kaloum, en banlieue, à la minière, à Dixinn, Taouyah, Bonfi, ENTA, Kissosso etc, ont été submergées d’eau obligeant des familles entières à se réfugier dehors sous la pluie ou chez des voisins non touchés.

L’Etat est aux abonnés absents, les pauvres populations abandonnées à elles-mêmes, à la merci des eaux de ruissèlement.

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top