Actualités

Sous la pluie, nous avancerons…: illustre Lejepad!

LEJEPAD (1)Sous une atmosphère à haute pluviométrie, les ambassadeurs de la paix ont tenu le pari de Gamal Abdel Nasser (UGANC) en se mobilisant les 25 et 26 Juillet 2015 pour la poursuite des ateliers de formation dédiés aux universités guinéennes. Cette présente formation a connu la participation de soixante dix et neuf (79) étudiants venus de sept (7) universités à savoir l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, l’école anglaise CELPS, l’Université Mahatma Gandhi, l’Université Mercure International, l’Université Roi Mohamed VI et l’Université Amadou Dieng.

Toujours dans la logique de pacification des activités sociopolitiques, Lejepad croit en l’expression libre et constitutionnelle des points de vue tout en regrettant des cas de violence qui s’y découlent allant jusqu’à de pertes en vie humaine. Cette ONG estime que des efforts en faveur de la prévention de conflit et la consolidation de la paix sont nécessaire pour amener l’ensemble des acteurs à miser sur l’alerte précoce afin que les problèmes soient circonscrits à la base et résolus de manière concertée.

Faudrait-il rappeler que c’est le même thème, « Leadership des jeunes dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix en Guinée : Une stratégie préventive pour la gestion pacifique des conflits », qui se poursuit afin que les cibles, pour ces cycle et module de formation, soient au même niveau d’information et de formation avant de passer sur d’autres thèmes relatifs aux trois autres axes dont le processus électoral qui est de plus en plus d’actualité.

Les formations débouchant toujours sur la mise en place des cellules de prévention de conflit et de consolidation de la paix, l’atelier de l’UGANC n’a pas dérobé à ce principe car quatre (4) cellules ont été lancées dans les universités participantes n’ayant pas de cellule jusque là. Ces cellules seront suivies dans leurs activités afin que les actions soient les plus coordonnées et concertées possibles.

La spécificité de cet atelier a été la réception, à la clôture de la formation, du Représentant pays du Bureau d’Open Society Fondation for West Africa en Guinée (OSIWA-Guinée), Monsieur Ibrahima Niang qui, malgré la difficulté de déplacement liée aux fortes pluies depuis quelques jours, a bien voulu partager ce moment avec ces jeunes volontaires dévoués pour une cause aussi noble que la promotion de la paix.

Monsieur Niang a salué l’initiative tout en appelant les initiateurs à redoubler d’efforts afin d’amener le maximum de jeunes guinéens et africains à la même conception de choses. Il a, en outre, prodigué des conseils aux participants quant au rôle et la responsabilité d’une jeunesse dans la stabilité et le développement d’un pays.

Il revient au Président de LEJEPAD, Bangaly Minatagbè Camara, de le remercier pour les soutiens et encouragements qu’il n’a cessé de donner aux initiatives de paix en Guinée tout en l’appelant également à plus de soutiens car le défis reste énormes et les moyens limités. Il poursuit que rien n’arrêtera cet élan de Lejepad en concluant en ces termes «sous la pluie, nous avancerons…».

Après ces allocutions d’appel à une prise de conscience collective en faveur de la paix, Monsieur Niang a ouvert la remise des attestations de formation suivie des séances photo afin d’immortaliser ces deux journées de partages productifs.

Ainsi, les rideaux sont tombés sur ces deux journées riches en enseignements et le cap est mis sur l’atelier de formation concernant les journalistes sur la même thématique. Il faut également noter des demandes effectuées par certaines universités qui souhaitent abriter une telle formation. Des demandes qui sont encore en évaluation dans le bureau exécutif de LEJEPAD-GUINEE. Pour plus d’informations contactez lejepad.guinee@gmail.com ou Lejepad-Guinée sur facebook.

Momci

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top