Actualités

Féguifoot : Salifou Camara « Super V » le meilleur choix

SSSSElu le jeudi 18 Août 2011 à la tête du football guinéen, Salifou Camara « Super V est de nouveau candidat à sa propre succession à la présidence de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot). Son seul et unique challenger en face n’est autre qu’un de ses « protégé » anciens vices – présidents. Il s’agit de Djibril « Becken » Diarra. A la veille du congrès électif, le candidat sortant est bien parti pour se faire plébisciter le 14 Août 2015 pour un second mandat de 4 ans.

Venu à la rescousse du football guinéen en 2011, Salifou Camara connu affectivement sous les initiales de « Super V », aura durant les quatre (4) dernières années fait évoluer le niveau des compétitions nationales de football et celui de la participation guinéenne dans les compétitions africaines et internationales au point de mériter à poursuivre l’aventure.

Dans la perspective de l’Assemblée générale ordinaire et élective de la guinéenne de football prévue le 14 de ce mois, le candidat Super V a un bilan globalement « positif » à défendre avec aisance et aussi des projections importantes à proposer aux 120 membres statutaires dont la majorité parmi eux sont prêts à lui renouveler leur confiance pour le prochain mandat. Tout cela pour le bien du football national.

A date, Salifou Camara Super V, qui aura réussi à redorer le blason du football guinéen ces dernières années dispose de tous les atouts de son côté pour ainsi se faire élire haut les mains. Surtout contre un candidat « protégé » de Super V qu’il était dans le Comité exécutif sortant. A rappeler que Becken avait été suspendu par le Président à mi – mandat avant d’être réhabilité par le même il y a quelques jours déjà. Qu’à cela ne tienne. Entre Salifou Camara Super V et Djibril Becken Diarra il n’y a pas match.

En effet, il convient de reconnaitre le bilan réalisé par Super V et son équipe dirigeante. De la pratique des compétitions nationales à travers le championnat et la coupe nationale aux compétitions internationales auxquelles la Guinée est engagée, en passant par les compétitions informelles dans l’ensemble du territoire national, le football guinéen se porte bien dans l’ensemble.

Au plan national par exemple, la Ligue 1 et la coupe nationale de football forcent l’admiration auprès du public sportif guinéen. L’animation se passe de commentaire aujourd’hui tant elle égaille les dirigeants, les athlètes, les fans et même les plus sceptiques d’hier.

Les clubs de football comme le Horoya Athlétic Club, l’Association sportive de Kaloum, le Hafia FC, le Satellite FC, le Club industriel de Kamsar et autres sont actuellement dirigés par des mécènes qui ont cru au projet de Super V pour la relance du football national.

Sur le plan africain et international, la Guinée est engagée régulèrent dans toutes les compétitions organisées par la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération internationale de football association (FIFA). Le Syli national Senior est actuellement en compétition dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017au Gabon. Et de même pour le Mondial 2018 en Russie.

Dans cette lancée, le Syli Cadet est engagé en Coupe du Monde de sa catégorie au Chili au mois d’octobre prochain. Et pour une fois au moins, une sélection guinéenne va croiser le fer avec son homologue du Brésil

Dans ce contexte, Super V et compagnie mettent les bouchées doubles pour permettre à nos représentants de faire bonne prestation à tous les niveaux.

Autres acquis à l’actif de Salifou Camara Super V, il y a le siège social flambant neuf de la guinéenne de football et aussi le centre technique national. En plus, il y a lieu de comptabiliser aussi la construction d’un hôtel 5 étoiles à Nongo pour les sélections nationales de football. Et également l’organisation par la Guinée de la Coupe d’Afrique des nations en 2023.

Salifou Camara Super V a un réseau de relation à l’international. Et avec, il est capable d’approcher les grands du football mondial. Ce qui augure de belle perspective pour la suite.

Ainsi et d’après ce qui précède donc, les membres statutaires de la Fédération guinéenne de football sont servis en plateau d’or pour accorder leur violon en faveur de leur « grand mentor », sieur Salifou Camara Super V. En tout cas l’occasion est unique pour eux d’exprimer leur union « sacrée » autour de l’homme, sollicitant leur voix.

Super V qui avait présidé l’instance du football guinéen (la Féguifoot) vers la fin des années 90 et début 2000 est un homme du sérail qui si connait bien en matière de football tant au niveau local qu’international.

En dépit de quelques difficultés qu’en court le football guinéen, difficultés inhérentes à la vie de l’homme, Super V et son équipe font le maximum pour enfin relever tous les défis. C’est pourquoi, accorder un second mandat à Salifou Camara Super V est synonyme de renouveau et de persévérance du football guinéen. D’où la nécessité donc d’accorder un second mandat pour qu’enfin le football national guinéen sort définitivement la tête de l’eau.

A 69 ans, Salifou Camara Super V a acquis l’expérience indispensable pour un dirigeant de son acabit pour conduire au mieux la politique gouvernementale guinéenne dans la pratique du sport roi dans notre pays.

Et avec le soutien des autorités politiques et administratives au sommet même de l’appareil étatique, Super V serein et confiant en sa victoire s’apprête déjà à reprendre tout droit son fauteuil présidentiel à la Féguifoot. Dans une perspective qui s’annonce porteuse d’espoir.

Ibrahima Diallo

DG Radio Liberté FM

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top