Actualités

Doko : Le domicile du délégué scolaire de l’enseignement élémentaire, saccagé

IMG_1002Issa Traoré, délégué scolaire de l’enseignement pré-universitaire dans la préfecture de Doko, est une des nombreuses victimes collatérales de la violente algarade qui a opposé il y a quelques jours, orpailleurs dits étrangers et populations autochtones de cette localité.Traoré est un voisin direct à celui-là même qui était activement recherché par ces orpailleurs étrangers, pour être celui qui aurait tué un des leurs, le nommé Fadaman Traoré, autochtone de Doko.La coïncidence de leur nom de famille aurait été l’origine du malheur qui lui arriva. Etant Traoré comme celui qui était dans l’œil du cyclone, le délégué scolaire de l’enseignement élémentaire de Doko, a vu sondomicile mis à sac, par un groupe de personnes, survoltées.

Rencontré aujourd’hui par nos soins, Monsieur Issa Traoré, dépité, s’est confié en ces termes :« Je ne sais rien de ce problème, nous avons tous été surpris de cet acte. Au fait, nous avons vu un monde déchainé en pleine journée venant de la mine d’or, minu de battons, de gourdins et de pierres. Mon logement n’a pas échappé à leur furie, même si, Dieu merci, ma famille a été sauvée… ».Traoré et sa famille, se retrouvent aujourd’hui, comme de centaines d’autres guinéens et étrangers, obligés de se réfugier à Tatakourou, où ils doivent compter sur des voisins, pour avoir le couvert et le gît.

Moussa Tatakourou Diawara, depuis Doko

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top