Actualités

Tatakourou : un millier de réfugiés venus de Doko

IMG_1020Les images en font foi, depuis plusieurs jours, la petite localité de Tatakourou, voisine à Doko, est obligée de faire face à un flux de réfugiés venus justement de cette sous-préfecture, qui vient de connaître des soubresauts suite à un affrontement entre orpailleurs étrangers et autochtones.

Selon des statistiques fournies par les autorités locales, environ plus 1.500 déplacés venant de Doko, seraient arrivés à Tatakourou.

Ayant tout perdu, et ayant fui les violences, ces réfugiés internes, n’ont d’autre choix que d’élever des hameaux de fortune ici et là, juste poser un endroit où s’abriter.

En l’absence du préfet de Siguiri, toujours en déplacement sur Conakry, c’est le secrétaire chargé des collectivités, Monsieur Siriman Kourouma, accompagné d’un pick-up de policiers, qui s’est rendu mardi matin à Doko pour constater de visu l’ampleur des dégâts.

Il a été accueilli par le sous-préfet Namory Doumbouya, nouvellement nommé qui lui a fait le point de la situation.

Il a expliqué que lui-même a été contraint de se réfugier avec sa famille à Tomboko, un autre district, voisin à Doko.

Pour illustrer comment il a tout perdu, il a indiqué que même les habilles qu’il portait, lui ont été donnés par le président du district de Tomboko.

On se rappelle, dans les violences qui ont éclaté à Doko, en fin de semaine dernière, le bureau de la sous-préfecture et le siège du commissariat local, ainsi des cases, ont été saccagés et brulés.

De Doko, Moussa Tatakourou Diawara

cette altitude barbares des jeunes de doko n’est pas la première ni la deuxième fois pas plus que 5 jours ils ont cassé l’œil d’un jeune qui s’appelle nicola tambadouno,il est parti porté plainte a siguiri contre celui qui lui a blessé rien n’est sorti dans cette affaire.

Une source proche de la gendarmerie sous couvert de l’anonymat nous confirme deux arrestation parmi les jeunes de doko se dont qui sont directement accusés avoir tué le jeune minier « client »

Du coté de l’hôpital de siguiri une 10en de personne atteinte par balle du coté des étranges « clients »

Moussa Tatakourou Diawara en sejour a Tatakourou dans la Sous-préfecture de Doko

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top