Actualités

Affaire Ousmane Gaoual : l’honorable Claude Kory Kondiano réagit enfin

kory_konC’est dans un courrier adressé au groupe parlementaire des libéraux démocrates que le Président de l’Assemblée Nationale Guinéenne, l’honorable Claude Kory Kondiano s’est exprimé pour la première fois sur la procédure judiciaire engagée contre le député de l’UFDG l’honorable Ousmane Gaoual Diallo.

Dans ce courrier de six paragraphes, signé le 13 août 2015, l’honorable Kondiano rappelle la nécessitée, selon lui, de laisser la justice faire son travail dans le cas Ousmane Gaoual Diallo.

Ce courrier fait suite à une lettre antérieure qui lui avait été adressée par les libéraux démocrates, lui demandant de s’investir afin de faire suspendre les poursuites engagées contre le député Ousmane Gaoual Diallo suite aux altercations survenu entre le député et l’opérateur économique Mamadou Djouldé Diallo le 1er aout dernier.

S’appuyant sur le principe de séparation des pouvoirs le président de l’assemblée invoque l’article 65 de la constitution et se renvoie à la déclaration du Procureur qui avait qualifié l’acte commis par le député Ousmane Gaoual Diallo de flagrant de délit.

A cet effet, l’honorable Kondiano estime que « l’Assemblée Nationale ne peut être ni consultée ni appelée à interférer puisqu’il nécessite une poursuite directe à engager au sens de l’article 65 ».

Il a par ailleurs noté qu’en leur qualité de législateur, « tous les députés, représentants de la nation, se doivent de donner force à la loi dont ils sont les concepteurs et garants ».

Constatant que le courrier intervient après la condamnation du député, les libéraux démocrates, promettent, par la voix de leur président l’honorable Fodé Oussou Fofana, de se réunir et réagir à ce qu’ils qualifient d’attitude douteuse de la part du président du parlement Guinéen.

Mamadou Pathé Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top