Actualités

La communauté Ibo de Conakry vole au secours des orphelinats

orphelins_vivresCertains orphelinats de la capitale Conakry ont bénéficié cette semaine d’un don de la communauté Ibo vivant en Guinée. Don de vivres composé de riz, de sucre, de jus, d’huile et autres articles.

En tête de pont de leur opération, ils crient un slogan de charité dans leur langue vernaculaire. Ce sont des Nigérians de l’ethnie Ibo résidents en Guinée qui pensent que les Hommes sont les uns grâce aux autres. Toute chose qui traduit leur volonté d’assister en vivres les orphelinats de Conakry. En tout, vingt sacs de riz, dix cartons de savon, dix autres d’eau de javel, de sucre, des sacs d’oignons ainsi que des pièces de serviettes et de chemises.

«  Nous nous connaissons l’importance de voler au secours des enfants déshérités, la plupart d’entre nous n’avons pas connu les deux parents, nous avons été élevé par d’autres personnes de bonne volonté » déclare Ben Chika président de cette communauté.

Ces vivres ont été destinés à deux orphelinats. Le centre Dimakanè de Hamdallaye où la pauvre Aminata Sylla nourrit quarante-trois enfants abandonnés par leurs parents ou orphelins. Ensuite, le Village Enfant SOS de Sonfonia qui encadre soixante-onze enfants dont quarante-quatre filles.

Très émue, Aminata Sylla affirme ceci : « les mots me manquent pour remercier ces frères Nigérians. Malgré tout ce qu’ils endurent pour gagner leur vie à l’étranger, ils ont bien voulu mettre leur argent dans l’humanitaire».

Les résidents de la communauté Ibo en Guinée sont à leur quatrième geste en faveur des orphelins de la capitale. Ils comptent aussi élargir cette œuvre au niveau des prisons.

AKC

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top