Actualités

Arrêter la stigmatisation par la danse

concours de danse contre la stigmatisation_1Conakry, 17 août 2015-L’UNICEF, en collaboration avec Search For Common Ground, a organisé un concours de danse dénommé « Namougni fare » (danse traditionnelle en langue soussou) pour dire « non à la stigmatisation des personnes guéries d’Ebola ». Le concours a eu lieu le 08 août 2015 à la maison des jeunes de Matam à Conakry devant un public estimé à 800 personnes dont 150 enfants. Il a fait participer 27 troupes composées de danseurs, d’acrobates et de chanteurs venant des 5 communes de Conakry.

A l’issue de la compétition, les membres du jury ont sélectionné 16 groupes qualifiés pour la finale prévue le 20 août 2015 au cinéma Rogbanè de Taouyah à 14H.

A travers cette compétition, l’UNICEF reconnaît le rôle que joue l’expression artistique dans l’élimination de la stigmatisation à l’endroit des personnes guéries d’Ebola et de leurs familles. Les messages véhiculés par les artistes permettent de susciter une prise de conscience en vue de l’élimination de toute forme de discrimination des personnes affectées directement ou indirectement par la maladie.

Service communication Unicef

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top