Actualités

Siguiri n’appartient pas au RPG-Arc-en-ciel (Coup de gueule de Moussa Tatakourou Diawara)

tatakourouChers frères et sœurs, le parti au pouvoir en guinée est en train de confondre l’avenir de notre chère préfecture à celui du RPG-Arc-en-ciel et de son président Alpha condé.

Je dis et je répète, Siguiri n’est pas pour le RPG, mais plutôt pour ses dignes fils et filles qui après ou avant des partis politiques, resteront Siguirika.

Monsieur le président de la république professeur Alpha condé depuis la création de votre parti, notre ville a toujours été théâtre de violences.

Pour la petite histoire, entre 1990 et 2008 on avait comme adversaire les militants du P.U.P et l’administration. Pendant une vingtaine d’années, Siguiri était la capitale de la violences, que de pertes en vie humaine, que de maisons saccagées, des édifices publics mis à sac, tout cela pour que vous et votre parti émergent avec un seul objectif, vous Alpha condé président, mais nous avons pensé dès l’accession de votre personne au pouvoir que Siguiri deviendra désormais un foyer de paix, mais nous constatons avec regret que tel n’est pas le cas.

Nous assistons toujours aux même violences cette fois-ci, internes, au sein même de votre parti comme pour dire que leur division interne au sein de votre parti par rapport à une question de sections menace la paix et la quiétude sociale depuis un an maintenant, trop c’est trop !

Nous avons connu de violentes manifestations il y a quelques mois à cause du même problème, dans une affaire de maire, à l’époque tout le monde pensait que votre déplacement sur Siguiri allait être une solution mais au contraire vous êtes venu commettre une erreur plus grave que les protagonistes en insultant à la tribune la population.

Plus lion, nos hommes conservateurs de nos valeurs ancestrales qui sont les chasseurs « Donzo » pour avoir fait des tirs en l’air pour montrer leur joie comme cela est de coutume quand Siguiri reçoit un grand hôte, en général en milieu mandingue, vous les avez rabroués en public.

Après votre meeting décevant ponctué de propos injurieux, vous avez été rencontrer les notables, les sages dans la case traditionnelle, pendant 2h ils vous ont donné des explications et des conseils suivis des propositions pour une sortie de crise, apparemment vous n’en avez eu cure ! Car depuis votre départ rien a été réglé sur le terrain, la crise latente pendant ce temps, est restée entière.

Mais il faut savoir que l’impunité devient de plus en plus récurrente à Siguiri par les militant de votre parti, mais c’est important que vous et vos militants de Siguiri sachent que Siguiri ne vous appartient pas et que d’autres citoyens vivent à Siguiri que ne sont pas forcément vos militants mais qui ont besoin de paix pour vivre.

Monsieur le président, de nos jours, la force de l’autorité est bafouée par les militants de votre parti, la justice n’a aucun pouvoir pour arrêter des perturbateurs car ils sont tous vos militants , comment des citoyens peuvent s’armer de coupe-coupe, de gourdins de toute sorte, se dresser les uns contre les autres devant les forces de l’ordre qui sont incapables de les interpeler ou les arrêter.

Il est temps, grand temps que les fils et filles de Siguiri, agissent, prennent leurs responsabilités en faisant la part des choses pour l’avenir de cette préfecture. Qu’il vous plaise ou pas vous, vous n’avez plus que 5 ans d’avenir politique si le peuple vous accorde une seconde chance, mais l’avenir de Siguiri est à l’infini.

Chers frères et sœurs, l’histoire nous attend dans l’avenir, nous avons tout perdu à cause de ce pouvoir, il est venu le temps pour nous de faire une pause, de mettre une sourdine à nos querelles de clocher, qu’on se donne la main pour un avenir durable de Siguiri.

Beaucoup des dégâts sous le régime défunt sont restés à jamais en travers de nos gorges. N’acceptons pas de revivre les mêmes affres aux soleils d’Alpha Condé, pour qui nous avons tout perdu, pour qui nous avons versé du sang.

Chers frères et sœurs de Siguiri
A qui profite ces multitudes de conflits dont nous traversons depuis plusieurs moments? A la ville de Siguiri ? Non, je ne le crois pas. Aux politiciens véreux et sans scrupule ? Peut être. Au parti ? Je pense qu’à Siguiri, nous lui avons tout donné: nos vies, nos biens et notre bonheur sacré. Il est bon de temps en temps de prendre du recul, et d’avoir une vision d’ensemble.
Pour reprendre l’autre « Il faut apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons périr ensemble comme des imbéciles »

Il est temps de dire que Siguiri n’est pour le RPG-ARC-CIEL, ni pour le Président Alpha Condé. Siguiri est aux siguirikas !

Moussa Tatakourou Diawara 

Fils ressortissant de Siguiri journaliste au site d’information

mosaiqueguinee.com

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top