Actualités

Baldé et ses preuves, bien que certains soient jaloux?

baldéIl faut être d’une mauvaise foi pour ne pas reconnaitre les changements apportés à la Gendarmerie Nationale depuis l’arrivée du général de division Ibrahima Baldé à la tête de ce corps.

Je ne dis pas que tout est rose pour ne pas me heurter à ceux qui sont à la quête de son poste où qui lui font la guerre.

Après avoir utilisé tous les Moyens calomnieux à l’encontre de ce brave homme, comme on sait le faire dans ce pays à travers des diffamations à caractère régionaliste ou ethnique pour vite avoir gain de cause dans leurs tentatives.

Tel n’est pas  Yourouba mais Baoulé il fait s’emblant d’être un de nôtres comme s’ils étaient les seuls habilités à gouverner.

Selon des sources très proche de la présidence les diffamateurs et les menteurs auprès du président de la République on gagné contre tout le monde sauf Baldé pour nul autre raison que son engagement, son professionnalisme, son courage sa détermination et son esprit d’équipe avec ses collaborateurs les plus proches font que le président lui accorde une confiance du sans égale, il est l’un des rares officiers du CNDD qui continuent à exercer jusqu’à ce jour.

Vu ses compétences en matière de formation, au sein de la gendarmerie nationale mais pour ce qui connaissent bien cet officier de l’armée guinéenne qui a rempli avec brio sa mission en en Haïti au compte de l’ONU où il a fait la fierté de la guinée parmi tant d’autres nationalités, mais le mal de mon pays réside dans le fait de ne pas encourager les quelques patriotes qui essaient de rentrer au pays pour venir aider la patrie.

Les tonneaux vides et les chercheurs de postes ne font que les empêcher de travailler.

Aujourd’hui qu’on l’aime ou pas ont reconnait quand-même qu’il y a un changement bien visible au sein des unités de la gendarmerie de sur tout le territoire national. La preuve la plus éloquente réside dans le nombre de jeunes diplômés recrutés à la gendarmerie, tous des universitaires.

Je finirai par dire que c’est à nous le peuple d’apprécier nos quelques rares bon cadres car un adage malinké nous enseigne « l’apport d’un digne fils ne tuera point ses ennemis ».

Moussa Tatakourou Diawara

Commentaires

commentaires

3 Commentaires

3 Comments

  1. Foret sacrée

    18 août 2015 at 18 h 53 min

    Toi,tu dois impérativement aller apprendre à écrire le français avant de te considérer journaliste!

  2. Manden

    19 août 2015 at 15 h 20 min

    Mon frère, cet article n’a aucun sens et ne répond en aucun cas aux préoccupations des Guinéens. Si vous passez votre temps a faire le griot au lieu de vous préoccuper des faits de société, les lecteurs finiront par mettre votre site dans les oubliettes

  3. kaba

    19 août 2015 at 21 h 03 min

    Je t’assure cet article n’a aucun sens et meme sur les GG cet administrateur ce site ne fait que des eloges a cet officier.il faut etre serieux et conscient ds votre ame .c un pedant

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top