Actualités

Une plate-forme de l’opposition rwandaise pour s’opposer à un 3è mandat de Paul Kagamé

victoire_ingabire1Ce vendredi 14 août 2015 a eu lieu le lancement officiel de la plus grande plateforme politique rwandaise qui rassemble les 5 plus grands partis politiques rwandais de l’opposition : FDU-Inkingi, RNC, PDP-Imanzi, PS Imberakuri et Amahoro People Congress. C’est dans ce cadre qu’une conférence de presse a été organisée au Centre de presse internationale situé à Schuman en Belgique.

La base de la plateforme, formée par le RNC de Théogène Rudasingwa et les FDU-Inkingi de Victoire Ingabire, a vu le jour en 2011. Amohoro-PC les a rejoints en 2013. C’est maintenant donc le PDP-Imanzi dont le fondateur est Deo Mushaydi (emprisonné au Rwanda pour des raisons politiques) et le PS-Imberakuri de Bernard Ntaganda qui se joignent aux 3 autres pour créer la plus grande plateforme politique rwandaise.

La plateforme a été mise en place par souci d’unifier les forces afin d’apporter un changement politique au Rwanda. L’objectif de la plateforme est dès lors entre autres l’instauration d’un état de droit, une démocratie pluraliste respectueuse des droits de l’homme. En effet, actuellement le président Paul Kagame qui est en place est accusé de plusieurs graves violations des droits de l’homme dont entre autres assassinats, arrestations arbitraires et emprisonnement de ceux qui osent critiquer le régime en place.

La plateforme a annoncé qu’elle ne prendra pas par au scrutin électoral présidentiel qui aura lieu en de 2017, elle estime que ces élections sont d’ores et déjà biaisées. Néanmoins, elle se déclare ouverte : « si entre-temps l’ouverture de l’espace politique a lieu au Rwanda et que les opposants ne sont plus assassinés et emprisonnés nous prendrons part aux élections. »

Lors de la conférence, plusieurs jeunes militants des différents partis politiques ainsi que des journalistes étaient présents.

À la question d’un journaliste de l’agence de presse Belga de savoir ce que la plateforme va apporter de plus. Selon Gervais Condo, Vice-Coordinateur du parti politique RNC, « la plateforme va apporter une nouvelle synergie dans l’opposition rwandaise, car elle pourra porter un seul et même message à la population rwandaise ainsi qu’à la communauté internationale ».

Cette union des forces devrait selon Gervais Condo susciter une réaction du régime de Kigali, car les autorités de Kigali « savent quelle est la force d’une telle démarche ».

Gervais Condo précise néanmoins que la démarche de mettre en place la plateforme a été entamé avant le processus mis en place par le régime de Kigali de faire changer l’article 101 de la Constitution sur le nombre de mandats présidentiels afin de permettre à Paul Kagame de se représenter en 2017.

Une manifestation organisée par la plateforme a eu lieu cette après-midi à la Place Schuman à Bruxelles devant les bâtiments de la Commission Européenne afin de dénoncer le changement de l’article 101 de la Constitution. Cette manifestation qui a attiré plusieurs Rwandais venus témoigner leur désapprobation contre «une modification qui n’a aucun autre objectif sauf celui de continuer à protéger Kagame de la justice » selon un des organisateurs.

Jambonews

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top