Actualités

Dr Dansa Kourouma : « les élections de 2015 approchent à grand pas, la vigilance de la société civile recule ! »

Dansa-Kourouma1Depuis Accra où il séjourne pour participer à une rencontre portant sur la prévention des conflits au sein de l’espace CEDEAO, Dr Dansa Kourouma, fait le constat malheureux que la société civile guinéenne, n’est pas en phase avec le reste des acteurs impliqués dans le processus électoral devant conduire à une présidentielle le 11 octobre.

En toute objectivité, il reconnait sans fioritures que la société civile est à la traine : « nous constatons que la CENI avance à grand pas mais nous OSC nous trainons les pas; c’est pas le jour des élections qu’on doit témoigner de la régularité ou de l’irrégularité des élections, mais c’est le suivi de l’ensemble des phases »

Même en l’absence de financement pour jouer un rôle dans le cadre de l’observation de la présidentielle à venir, Dr Dansa, recommande ceci : « nous exhortons les acteurs de la société civile, membres du CNOSCG ou partenaires, de se mobiliser partout où ils se trouvent représentés, de se déployer et suivre le processus électoral, notamment le débat politique local, l’affichage des listes électorales (la présence de mineurs dans le fichier, la sensibilisation des citoyens pour vérifier leur inscription, la position de leur bureau de vote et retirer leur carte d’électeur…) ».

Il conseille aux acteurs de la société civile de saisir toutes les occasions, pour remplir leur part d’impératif catégoriel en communiquant, en mobilisant, en sensibilisant et en motivant les citoyens à plus de participation éclairée à toutes les phases du processus électoral, en préparation.

Pour lui, « cette vigilance de tous les instants, est une obligation que nous commande notre mission et notre responsabilité. C’est une dette morale de nous acquitter dignement de cette mission ».

Pour finir, en vue de l’observation électorale de la présidentielle d’octobre, Dr Dansa Kourouma, fait l’invite suivante aux osc membres du CNOCSG et aux structures partenaires : « nous demandons aux OSC membres et partenaires du CNOSCG de nous envoyer les noms, prénoms, contact et quartier, préfecture de leurs membres qui remplissent les critères pour être observateurs avant et pendant les élections »

Voici les critères auxquels il faut se conformer : avoir plus de 20 ans, être membre d’une OSC affiliée ou partenaire du CNOSCG, avoir un niveau Bac au minimum, être neutre politiquement et être disposé à apporter sa contribution pour observer les élections.

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top