Actualités

Et si Moussa Dadis ravalait ses ardeurs et prétentions ?

dadisFinalement, de ce qu’on apprend de sources dignes de foi, Moussa Dadis Camara, qui se rend compte, après coup, qu’il s’était mis tout seul dans de beaux draps, qu’il avait engagé un bras de fer, perdu d’avance, avec le président Alpha Condé, déciderait, de ravaler et ses ardeurs et ses prétentions.

L’ex chef de la junte guinéenne entre 2008 et 2009, serait désormais dans une logique de négociation avec le pouvoir d’Alpha Condé.

Primo, pour qu’il lui soit ‘’permis’’ de retourner en Guinée, et subséquemment ainsi avoir l’occasion, au moment venu, de livrer sa part de vérité, dans les événements du 28 septembre 2009, et ainsi avoir l’occasion de se blanchir dans un dossier qui obère son avenir politique.

Deuxio, pour une sorte de deal politique, qui ferait que Moussa Dadis Camara, ne serait pas candidat à l’élection présidentielle de cette année et attendrait 2020. En échange de quoi ? Rien n’est sûr pour l’instant.

Dans cette perspective, on apprend que l’épouse de l’ex homme fort de Conakry, serait arrivée à Conakry, pour rencontrer discrètement des autorités.

Au même moment, on apprend que depuis des jours, le président des FPDD, Moussa Dadis Camara, ne décrocherait plus El Hadj Cellou Dalein Diallo, avec qui il avait un projet d’alliance.

Il y a quelques jours, sur les antennes de la radio privée Espace Fm, le conseiller politique de Dadis Camara, M. Ahmed Kourouma, faisait un appel du pied à l’actuel locataire du palais Sékoutoureya, à qui il demandait humblement, d’appeler son jeune frère Moussa Dadis Camara, pour qu’ils puissent régler tout en frères.

C’était-il en prévision de ce qui se met en branle maintenant ?

Moussa Dadis avait-il un autre choix ?

Attendons de savoir !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top