Actualités

La Direction générale de la CNSS promise à un neveu de Lansana Kouyaté ? (Opinion)

malick_salianIl se murmure, de manière persistante qu’un nouveau rapprochement serait dans l’air entre Lansana Kouyaté et le président-candidat Pr Alpha Condé. Dans la perspective de la présidentielle d’octobre prochain.

Celui qui travaillerait activement à ce rapprochement, serait le nouveau secrétaire permanent du RPG-Arc-en-ciel, l’ambassadeur Saran Mady Touré.

De sources dignes de foi, on apprend qu’une des nombreuses retombées que tirerait Lansana Kouyaté d’un tel rapprochement, serait la nomination au poste de DG de la CNSS (Caisse Nationale de Sécurité Sociale), d’un neveu du leader du PEDN.

Sékou Salian Kouyaté, c’est son nom, est dit-on du corps des inspecteurs des finances de l’Etat. Lui-même en personne, distillerait la rumeur à qui veut l’entendre.

Seulement voilà, une éventualité comme celle-ci serait si grotesque qu’il est à croire qu’elle ne se réaliserait jamais.

Autrement, ce serait le comble de la réhabilitation, un retour en grâce, pour quelqu’un dont le passé ne rime pas avec intégrité, moralité et exemplarité.

Sékou Salian Kouyaté, était de la gang des barons du narcotrafic en Guinée, au temps du CNDD. Sous la furia des sbires de Moussa Dadis Camara, il fut contraint de s’en fuir vers les USA.

Traqué comme un fauve, dans le viseur de Dame Thémis au pays de l’Oncle Sam, il réussit par on ne sait quel tour de passe-passe magique, à se ramener en Guinée, puis comme un ver de terre, à s’introduire dans le fruit.

A l’Inspection Générale des Finances, il est considéré comme celui qui est à l’origine de tous les coups fourrés contre l’inspecteur général, M. Sanoh. Lequel, tout de même, réussit toujours à déjouer ses cabales.

Et comme le Molosse ne se sépare jamais de sa façon éhontée de s’assoir, l’homme n’a pas changé et viserait désormais la place d’un des cadors du régime en place, le bulldozer Malick Sankhon.

Sékou Salian Kouyaté n’a jamais oublié ni pardonné à qui que ce soit, son éviction il y a quelques années, du poste de chef comptable de l’institution, pour gestion douteuse, voire calamiteuse.

Il serait aujourd’hui prêt à tout, même vendre son âme au diable, si nécessaire, pour revenir au sein de la même institution, cette fois-ci, à une strate plus élevée, celle la plus élevée d’ailleurs, le poste de DG.

Et Saran Mady Touré serait bien prêt à lui tendre la courte échelle requise dont il a besoin, pour être propulsé, pour assouvir une ambition somme toute démoniaque !

En sacrifiant pourquoi pas, sous l’autel de l’hypocrisie et des combines politico-ethniques, un des plus fidèles lieutenants du président-professeur Alpha Condé.

Emmanuel Tolno

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top