Actualités

En vue de l’observance du principe de neutralité de l’administration, le ministre Bouréma Condé donne des instructions fermes (Lettre circulaire)

bourema_condeA Tous les

–         Gouverneurs de Régions Administratives

–         Préfets

–         Sous-Préfets

–          Maires de Communes Urbaines et Rurales

–         Présidents des Délégations Spéciales

Objet : Respect du Principe Constitutionnel de

               Neutralité de l’Administration Publique.

Mesdames-Messieurs,

Au terme du Dialogue Politique Inter-Guinéen, l’Accord du 20 Août 2015 exige le Respect du Principe Constitutionnel de la Neutralité de l’Administration Publique.

A cet égard, nonobstant les multiples instructions (cf. : différentes lettres-circulaires), il me revient de rappeler à votre attention, le respect des valeurs d’éthique du principe sacro-saint de neutralité et d’impartialité du service public, contenues dans le Code de bonne conduite des autorités administratives locales, élaboré par mon Département en vue d’une Gouvernance Territoriale Participative rénovée.

Dans le cadre spécifique de l’organisation des prochaines élections présidentielle du 11 Octobre 2015, Communales et Locales du 1er semestre 2016, j’invite tous les Administrateurs Territoriaux et Autorités Locales, à observer la plus grande neutralité, pour permettre aux acteurs politiques d’exercer leurs droits et de se soumettre aux obligations définies par les textes législatifs et règlementaires.

En leur qualité de représentants de l’Exécutif, les administrateurs territoriaux doivent se distinguer par leur comportement exemplaire, en observant strictement le respect des droits imprescriptibles et inaliénables, conformément aux dispositions légales et règlementaires.

Ils doivent obéir au droit de réserve et de pondération, ils surmontent leurs émotions et leurs passions pour être au-dessus de la mêlée politique. C’est en cela qu’ils se voueront respect et admiration et l’autorité de l’Etat s’en préservera et se renforcera pour le bonheur des populations. De ce fait, la neutralité des administrateurs territoriaux est un gage certain de consolidation de la cohésion nationale et de garantie de la paix sociale.

Tout manquement à l’exécution correcte des présentes instructions sera sanctionné à la mesure.

Veuillez agréer, Mesdames-Messieurs, les assurances de ma considération distinguée.

COPIES :

– PM

– ME/SG/PRG

– ME/JGS

– NATIONS-UNIES

                         P/LE MINISTRE P.O

                         LE SECRETAIRE GENERAL

                         Dr Yamori CONDE

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top