Actualités

Affaire Dadis: Vers une plainte à la CEDEAO

justiceLe retour empêché du capitaine Dadis Camara ne sera pas sans conséquences. L’ancien chef de la junte devenu leader politique portera plainte pour violation du droit de circulation des biens et des personnes dans l’espace CEDEAO, pour les ressortissants des pays membres de cette organisation ouest-africaine.

C’est son avocat qui l’a annoncé ce soir chez nos confrères de la RFI. Dans l’édition africaine de la radio mondiale, Maître Jean Baptiste Jokamey Haba, explique c’est à l’aéroport d’Accra, au Ghana, qu’il lui a été expliqué par le commandant de bord de l’avion qui les transportait, que l’appareil a été empêché d’atterrir à Abidjan par les autorités ivoiriennes. A cause de la présence à son bord, de l’ex-homme fort de Conakry, en exile forcé à Ouagadougou depuis 2010, explique l’avocat.

Face à l’empêchement de Dadis de rentrer en Guinée via Abidjan, le leader des Forces Patriotiques pour la Démocratie et le Développement (FPDD) envisagerait de porte plainte à la court de la CEDEAO, contre son pays et la Côte d’Ivoire voisine, annonce Me Haba.

Il faut rappeler que le capitaine Dadis, débarqué contre son gré à Ouagadougou  en janvier 2010, tente en vain de retourné en Guinée d’où il est parti  pour des soins au Maroc, en décembre 2009, après que Toumba Diakité, son aide de camps d’alors lui ait tiré dessus. C’était suite à une altercation entre l’homme fort de la junte et son homme de confiance, aux lendemain du massacre du 28 septembre 2009, perpétré contre des opposants non armés au stade de Conakry.

Une affaire au compte de laquelle, le capitaine Dadis a été récemment inculpé par la justice guinéenne, après que l’ancien putschiste ait démissionné de l’armée guinéenne, et annoncé une alliance politique avec le principal parti de l’opposition (UFDG)…

Thiernodjo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top