Actualités

Une Caravane des Savoirs pour un lendemain électoral apaisé en Guinée

caravane_des_savoirsAvoir un lendemain électoral calme, c’est le souhait des Guinéens, mais aussi de ses partenaires techniques et financiers. C’est pourquoi, quelques jours avant le début de la campagne électorale, le centre européen d’appui au processus électoral (ECES) a lancé vendredi 28 août la caravane des savoirs.

Financée à hauteur de 15 millions d’euros par l’Union européenne, cette caravane va parcourir les cinq communes de Conakry et seize préfectures du pays pendant quarante jours. A l’occasion de cette rencontre que les caravaniers ont avoir avec les populations, deux films seront projetés.

« Le premier, qui est produit par la CENI, explique Dominique WEERTS, représentant de ECES en Guinée, s’appelle ‘’le dilemme’’. C’est une fiction de couleurs guinéennes. Ce film raconte la vie d’une maman qui a deux fils dont un adoptif et un naturel. Ces derniers se retrouvent candidats à l’élection présidentielle. D’où, bien entendu, le dilemme. Parce qu’à un moment donné, la maman va se confronter au choix du vote entre ses deux fils. Le deuxième film intitulé ‘’Elections africaines’’ est un documentaire qui reprend le processus de l’élection présidentielle au Ghana en 2008. »

Cette caravane des savoirs, selon Mme Sophie PICARET de l’UE, est un outil ludique de promotion de la paix et de pédagogie électorale.

«Ce beau projet se veut aussi la fête de la démocratie. La caravane utilisera comme support de sensibilisation le film ‘’An African Election’’ du réalisateur et acteur Jarreth MEERT, diffusé dans les principales langues du pays, mais aussi des animations culturelles locales. Elle s’associera également, en partenariat avec la CENI, à la projection d’un film de fiction insistant sur la liberté individuelle de chaque citoyen de voter pour le candidat reflétant le mieux sa vision du pays, au-delà des considérations ethniques», a-t-elle souligné, avant d’ajouter que ce projet vise à soutenir l’organisation du processus électoral sur la demande de la CENI et à la mise en place de mesures de confiance à travers deux partenaires que sont ECES et le PNUD.

Cette caravane est financée sur le 11ème Fonds européen de développement (FED).

Mamadou Pathé Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top