Actualités

Kankan : Un militant de première heure d’Alpha Condé, dans les oubliettes

lamine coupéIl s’appelle Lamine Kaba,communément appelé par les jeunes du parti au pouvoir N’fa Lamine àKankan.

Comme vous pouvez le constater à travers la photo sous vos yeux, la couleur de son boubou montre son militantisme de première heure, au sein de l’actuel parti au pouvoir.

Un militantisme qui remonte à l’arrivéemême de celui qui est de nos jours, président de notre pays.

Lamine n’a jamais porté une autre couleur d’habits dans sa vie si c’est le jaune, même en chaussure, képi, montre, même son bidon d’eau Coyah, sonbâton,bref tout est jaune chez lamine.

Chaque jour il quitte son domicile aDalakoà pied pour siollonner les magasins et boutiques de Kankan pour prendre les nouvelles du président Alpha condé et de son parti, le RPG-ARC-CIEL.

Rencontré par notre rédaction au cyber de monsieur Lanciné Diané dit Sino en face de la Banque centrale de Kankan, Lamine a directement levé la voix en appelant le journaliste Moussa Tatakourou Diawara, en lançant : «  Diawara,Diawara, N’ma ko yi la, traduisez : « Diawara, j’ai besoin de toi »

Celui-ci lui accorde un entretien sur place.

« Il faut tout faire pour m’aider à rencontrer le président. Chaque fois qu’il vient ici, on ne me donne pas le temps de le rencontrer, on me bloque chaque fois que je tente de le faire, mais c’est n’est même pas les gardes du président, plutôt des responsables du parti ici àKankan qui sont à la base de cela… »

Selon lui-même, son Boubou qui coûte un mètre de paupline jaune, c’est difficile qu’il gagne cela dans les mains des responsables du parti.

Il reconnait les assistances de Taliby Dabo à son égard, chaque fois que cela est nécessaire, surtout quand il tombe malade.

Il a rappelé au passage que ce dernier lui a offert deux motos charrettes l’an dernier pour lui permettre de faire face à ses besoins essentiels.

On se rappelle qu’en 2013 quand il avait perdu sa mère, la coordinatrice Hadja Nantou Chérif avait envoyée au nom du BPN une somme honteuse de deux millions de nos francs pour les condoléances, mais très malheureusement la moitié de cette sommes n’est pas arrivée à destination lamine.

Il n’a eu qu’un million des mains de monsieur Souleymane Keita, actuel préfet de Mandiana, ex secrétaire général de la section RPG de Kabada,qui avait bloqué l’autre moitié, c’est-à-dire un million de nos francs.

Aujourd’hui, la plupart des kankankas souhaiteraient que le président trouve un logement pour lamine Kaba qui est pour eux le symbole du parti au palais sékoutouréyah, voire qu’il habite avec le président, qu’il voyage ensemble partout dans le monde.

Une petite histoire de lamine qui fais rire tout le monde ici, c’était lors d’une arrestation de militants du RPG àKankan dont il faisait partie au siège du parti en 1993 par le bourreau Bouréma Condé.

Mais après l’embarquement de tous ceux qui avaientété arrêtés,les militaires décidèrent de faire libérer Lamine mais tout en le faisant descendre dans le plus grand caniveau de Kankan aurond-point M’Balliah.

Monsieur le président, une solution pour Lamine Kaba SVP.

Moussa Tatakourou Diawara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top