Actualités

Fermeture Baobab Fm et Fasso TV à Kankan : La HAC dormait-elle ? (Par Moussa Tatakourou Diawara)

taliby_koutoubou_bouremaComme un couperet, la décision de la HAC est tombée hier soir. Celle d’ordonner la fermeture du groupe de presse ‘’Baobab Fm-Fasso TV’’ à kankan.

Un groupe de presse appartenant au même concessionnaire, au même promoteur, le jeune opérateur économique Taliby Dabo, en l’occurrence.

Le seul et unique mobilisateur par ses propres moyens des jeunes, des femmes et hommes de Kankan. Depuis quatre, cinq ans, il fait don de soi et de sa fortune pour le parti au pouvoir, qui était en voie de disparaître sur place et qu’il a presque ressuscité.

Eu égard le contexte très spécial, eu égard la proximité de cette décision avec certains événements dans la région de Kankan, il est à se demander si la HAC de Dame Martine Condé, avait délibérément fait le choix de fermer les yeux sur une situation dont elle était au courant, qu’elle a laissée faire ?

Le groupe de presse dont on parle, aura bientôt un an dans la cité de M’bemba Alpha kabinet Kaba. Ce n’est seulement qu’hier que la présidente de la HAC a su qu’une radio du nom de Baobab Fm et une télé du nom de Fasso TV émettaient sans autorisation à kankan ?

Derrière cette affaire il y a des mains noires qui ne savent plus comment atteindre M. Dabo, après avoir tout essayé contre lui, pour lui nuire !

Il est de notoriété publique que le groupe de presse de M. Taliby Dabo, était au service exclusif du parti au pouvoir et de son leader bien-aimé Alpha Condé.

Ses journalistes, animateurs et chroniqueurs, passent tout leur temps à ne vanter que la grandeur du président Alpha Condé et les acquis de sa gouvernance.

De sources très sûres en provenance de Kankan, c’est le groupe des ministres Koutoubou Sanoh et Bouréma Condé, qui tirent les ficelles dans cette affaire, qui tombe très mal pour la majorité au pouvoir.

On nous rapporte que ce groupe de ministres, ne digère toujours pas le fait que M. Talby Dabo, ait été désigné directeur de campagne du parti à Kankan, pour l’élection présidentielle du 11 octobre.

Pourtant, c’est lui qui a été choisi à l’unanimité des 4 sections du parti au pouvoir à kankan comme directeur de campagne.

Reste à savoir comment la HAC s’est-elle retrouvée au milieu de cet engrenage ? Au milieu de cette bouillabaisse à la RPG-Arc-en-ciel, au milieu de ce panier à crabes ?

Et comment va-t-elle s’y prendre pour faire appliquer sa décision ? Et cette autre question qu’il faille se poser : Comment monsieur Dabo a eu ses fréquences, l’ARPT n’existe-t-elle pas ?

« Les gens peuvent vous souhaiter tout le bonheur du monde; quand Dieu vous les accordera, ces mêmes gens vous haïront à cause de ces bienfaits. L’être humain reste un mystère ».

Nous y reviendrons !

Moussa Tatakourou Diawara

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Ingénieur

    9 septembre 2015 at 16 h 12 min

    Incroyable. Je me demande si c’est un journaliste qui a écrit ce que je viens de lire. Si OUI je suis révolté contre mosaiqueguinee.
    Si taliby veut, qu’il ramène à la vie le frère du président. S’il n’est pas en règle la loi s’applique tôt ou tard. Celui qui pense que Taliby est roi de Kankan se troupe dangereusement. Taliby ne respecte aucune autorité et il se trompe en se croyant au dessu de la loi. Au lieu de vous attaquez aux ministres dites plutôt à Taliby qu’il n’a pas la force de s’opposer aux autorités. Sa radio et TV seront hermétiquement fermées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les Plus Lus

To Top