Actualités

CENI : L’acte d’Alpha Condé, qui risque de raviver les tensions

HSKOn s’attendait à ce qu’il entérine les deux choix faits par l’opposition pour faire remplacer deux commissaires décédés au sein de la CENI. Mais il en a décidé autrement.

Sur les deux dames qui ont été proposées par l’opposition, à entrer à la CENI, le président Condé a validé la désignation d’une d’entre elles, sans mot dire sur le cas de l’autre.

En effet, c’est à travers un décret diffusé sur les médias d’Etat, jeudi soir, qu’il a ainsi pris acte de la désignation de dame Hadja Saran Kandé, proposée par l’UFR de Sidya Touré.

En ce qui concerne l’autre dame, proposée par le PGRP, en l’occurrence Hadja Ramatoulaye Bah, ex ministre de l’industrie, le président Condé est resté muet là-dessus, laissant planer le flou autour de ce cas.

Il est à croire, de l’avis de moult observateurs, que le président Condé, ne validera point la désignation de cette dame que son camp accuse de tous sept péchés capitaux d’Israël, sans être à mesure de prouver quoi que ce soit.

Si cela est, ça pourrait raviver les tensions et faire capoter tout le fragile processus de mise en œuvre d’un accord qui souffrait déjà de défaut d’application.

La réaction de l’opposition, ne sera pas attendre !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top