Sports

David Beckham en première ligne pour la cause des enfants rescapés de violence (Communiqué)

les enfants victimes de punitionsLONDRES/NEW YORK, le 15 septembre 2015-L’Ambassadeur itinérant de l’UNICEF David Beckham se fait le champion d’une lettre signée par 18 enfants rescapés de la violence qui appelle les dirigeants mondiaux à mettre fin aux exactions généralisées dont sont victimes des millions d’enfants dans le monde. L’un des signataires est un garçon de 16 ans vivant au Cambodge, où s’est rendu David Beckham cette année.

« Lorsque je me suis allé au Cambodge avec l’UNICEF cette année, j’ai passé du temps avec des enfants et des jeunes ayant subi de terribles violences et sévices, souvent de la part de personnes censées les protéger. Leur histoire était bouleversante et en tant que père il m’est insupportable d’imaginer que d’autres enfants soient exposés aux mêmes souffrances, » a affirmé David Beckham.

« Après avoir écouté ces enfants au courage incroyable, et après avoir entendu le récit des violences qu’ils ont subies, je tiens à m’assurer que les dirigeants mondiaux interviennent pour protéger les enfants du danger. Tous les enfants, en particulier les plus vulnérables, doivent être en sécurité. C’est pourquoi je vais me rendre aux Nations Unis ce mois-ci, en septembre, pour faire en sorte que toutes les voix des enfants soient entendues et que la communauté internationale s’unisse pour mettre fin aux violences commises envers les enfants. »

Cette lettre percutante, qui contient les mots de rescapés des violents conflits au Soudan du Sud, d’abus sexuels en Islande, et du trafic d’enfants au Pakistan, met l’accent sur l’épidémie de violence à laquelle sont confrontés les enfants partout dans le monde.

La semaine prochaine, David Beckham rencontrera le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon et le Directeur général de l’UNICEF Anthony Lake, à la veille de l’adoption du programme de développement le plus vaste que le monde ait jamais connu. Ensemble, ils appelleront les dirigeants mondiaux à placer les enfants, en particulier les plus défavorisés, au cœur de toutes les décisions et tous les investissements des 15 prochaines années.

Au début de l’année, David Beckham a lancé 7: The David Beckham UNICEF Fund et s’est engagé à aider les enfants les plus vulnérables du monde au cours de la prochaine décennie, et notamment les enfants affectés par la violence.

« En février, lors du lancement de mon nouveau fonds avec l’UNICEF, j’ai fait la promesse de faire entendre la voix des enfants les plus vulnérables du monde et d’aider à mettre en lumière les problèmes auxquels ils sont confrontés. Il est choquant qu’un enfant meure toutes les cinq minutes à cause de la violence. Les enfants subissent des violences à la maison, à l’école et au sein de leur communauté et cela doit cesser. J’espère que d’autres se joindront à moi pour appeler les dirigeants mondiaux à placer les enfants au cœur des nouveaux objectifs et à s’engager à mettre fin aux violences dont ils sont victimes », a dit David Beckham.

Cornelius Williams, le responsable mondial de la Protection de l’enfance à l’UNICEF, a affirmé : « Chaque jour des enfants sont victimes de torture, de violences sexuelles, physiques, morales, de négligence et d’autres atrocités.

« Les violences envers les enfants, notamment les violences sexuelles, laissent des séquelles profondes et indélébiles même lorsqu’ils deviennent adultes. Elles déchirent les familles et les sociétés, détruisent la stabilité et anéantissent les progrès. Pourtant, trop souvent, elles sont invisibles et passées sous silence. Nous devons dire l’indicible, le rendre visible, et prendre des mesures pour y mettre fin. »

Les Objectifs de développement durable, le nouveau programme de développement sur 15 ans qui sera adopté à l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre, présentent une occasion historique de changer le sort de tant d’enfants. Mais pour cela, dit l’UNICEF, il faut que le monde concentre son attention sur les enfants les plus défavorisés et vulnérables et place leur droit à la sécurité, à l’éducation et à la santé au cœur des priorités.

Les derniers chiffres de l’UNICEF révèlent que :

-Environ 120 millions de filles de moins de 20 ans dans le monde (environ 1 sur 10) ont été victimes de rapports sexuels forcés ou d’autres actes sexuels forcés.

-Un cinquième des victimes d’homicides dans le monde sont des enfants et des adolescents de moins de 20 ans.

-Près d’un quart des filles de 15 à 19 ans dans le monde (près de 70 millions) signalent avoir été victimes d’une forme de violence physique après l’âge de 15 ans.

 

Pour plus d’informations sur l’UNICEF et son travail : www.unicef.org/french

Des ressources multimédias peuvent être téléchargées ici : http://uni.cf/1ES0S1e

Pour plus d’informations sur 7: The David Beckham UNICEF Fund, veuillez consulter www.7.org. 

Suivez l’UNICEF sur Twitter et Facebook

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Georgina Thompson, UNICEF New York, Tél. : +1 917 238 1559, gthompson@unicef.org

Jess Ord, UNICEF Royaume-Uni, Tél. : +44 207 375 6237, jesso@unicef.org.uk

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top