Actualités

Etapes du processus électoral : le G-A-C outille près de mille jeunes à Conakry

FKDSoucieux du bon déroulement du scrutin présidentiel du 11 octobre prochain, le Groupe d’Appui au Changement (GAC) en collaboration avec l’association Oulada Ben et Mouv Oulada a organisé ce samedi 19 septembre 2015 à l’université Koffi Annan, un atelier de formation sur les différentes étapes du processus électoral à l’intention de près de mille (1000) participants venants des structures du RPG Arc-en-ciel.

C’est le président dudit Groupe d’Appui au Changement, Fodé Kaba Diaby entouré du président du bureau exécutif de l’association Oulada, Dr Alpha Sylla et des représentants du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) qui a officiellement clôturé les travaux de la formation qui visait à outiller davantage les nombreux participants.

Dans son intervention de circonstance, il (Fodé Kaba Diaby) a, après avoir remercié les uns et les autres pour leur présence, dira que ladite formation est la concrétisation de l’une des missions fondamentales de sa structure (GAC).

« L’objectif recherché est très simple. Vous savez que le soufrage ne vaut quelque chose que lorsque ça peut permettre à ton candidat d’être élu ou réélu. Alors comme par passé, nous avons constaté qu’au niveau des bureaux de vote, qu’il y a beaucoup de bulletins nuls. Ce qui exprime réellement que les militants n’ont pas compris exactement comment il faut voter. Mais également il y a aussi d’autres déconvenues au niveau des bureaux de vote. Si vous prenez l’exemple sur les législatives, vous comprendrez qu’il y a eus pas mal de dérapages dans les bureaux de vote et ça s’était dû au fait que le bureau de vote est composé de personnes ressources. Et parmi ces personnes ressources, il faut des délégués qui connaissent parfaitement le processus électoral et qui peuvent surveiller dans la transparence pour que le soufrage exprimé par les citoyens soit valablement pris en compte. Nous pensons qu’il y a beaucoup de facettes liées à une campagne présidentielle. Parmi ces facettes, il y a de la propagande, la communication et d’autres activités. Pour nous, l’essentiel parmi toutes ces activités c’est bien la formation des rabatteurs et des délégués dans les bureaux de vote », dira t-il, avant d’annoncer que les activités du GAC sont essentiellement axées sur trois points à savoir la sensibilisation, éducation, formation, la communication et les actions citoyennes.

Poursuivant son intervention, il a mentionné : « Donc, c’est le démarrage de ces activités que nous avons lancé aujourd’hui. Nous avons un vaste programme de formation de près de dix mille personnes ressources rabatteurs et délégués confondus. La mission essentielle des rabatteurs c’est d’aller dans les quartiers, les villages, les familles et hameaux pour expliquer aux citoyens qui ont un déficit de compréhension par rapport au processus. Parmi ces rabatteurs, nous allons sélectionner les meilleurs qui vont devenir des formateurs séniors et qui vont partir aussi former à leur tour d’autres groupes de personne et qui vont partir pour sensibiliser. Sensibiliser pour dire non seulement que les élections doivent être apaisées, mais aussi sensibiliser en faveur du RPG Arc-en-ciel comment il faut voter. Aussi, nous allons demander aux indécis de choisir notre camp. C’est-à-dire le candidat du RPG Arc-en-ciel, le Pr Alpha Condé », ajoute-t-il.

Pour les participants, les thèmes abordés au cours de l’atelier étaient intéressants. « Nous sortons dans cette salle de formation bien outillés sur l’ensemble des étapes du processus électoral que nous ne connaissions pas avant. Nous remercions les initiateurs tout en leur promettant que nous jouerons pleinement notre mission une fois sur le terrain », précise Mohamed Sylla.

Source : mediaguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top