Actualités

Burkina Faso : Le Général Diendéré serait-il pret à jeter l’éponge ?

general_gilbert-diendere_Dans une interview accordée à VOA Afrique ce lundi, le chef des putschistes au Burkina Faso, le général de brigade Gilbert Diendéré, a annoncé sa reddition suite à la pression du reste des unités de l’armée qui convergent sur la capitale Ouagadougou afin d’y contrer de force ses hommes issus du Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Le général explique que la décision de rendre le pouvoir au président de la transition Michel Kafando a été prise dimanche dernier lors de la rencontre avec les médiateurs de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Un peu plutôt le général Diendéré avait publié un communiqué dont voici la teneur :

DECLARATION

Après les négociations menées par la CEDEAO qui ont abouti à un projet d’accord et face à la gravité de la situation sécuritaire caractérisée par le risque d’affrontement pouvant entrainer le chaos, la guerre civile et la violation massive des droits humains.

Nous Général de brigade Gilbert DIENDERE, Président du CND, le Régiment de Sécurité Présidentielle,

– Déplorons les pertes en vies humaines, les blessées et les dégâts matériels, et présentons nos condoléances aux familles éplorées,

– Confirmons notre engagement à remettre, le pouvoir aux autorités civiles de la Transition, à l’issue de l’accord définitif de sortie de crise sous l’égide de la CEDEAO

– Acceptons la libération du Lieutenant-colonel Yacouba Isaac ZIDA en signe d’apaisement conformément au projet d’accord ;

– Nous engageons à œuvrer pour la cohésion de l’Armée ;

– Présentons toutes nos excuses à la Nation et à la Communauté internationale.

Ouagadougou le 21 septembre 2015

Général de Brigade Gilbert DIENDERE

Président du CND

Mamadou Pathé Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top