Actualités

L’Iran endeuillé met en cause l’organisation du pèlerinage par Riyad

MINA_0Les autorités iraniennes ont déploré la mort d’une centaine de ressortissants dans la bousculade tragique à La Mecque jeudi, et à peu près autant de blessés. Téhéran met directement en cause la responsabilité des autorités saoudiennes pour « mauvaise gestion du pèlerinage ».

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Khamenei, a décrété trois jours de deuil national à la suite de l’accident de jeudi. Il a également affirmé que l’Arabie saoudite devait accepter toutes ses responsabilités dans ce drame. Le chargé d’affaires saoudien a par ailleurs été convoqué au ministère des Affaires étrangères.

L’Iran a déjà suspendu il y a quelques mois le petit pèlerinage à La Mecque à la suite d’une agression contre deux jeunes pèlerins iraniens par des agents de sécurité dans un aéroport saoudien.

Des députés et officiels iraniens ont également dénoncé ce qu’ils ont appelé « l’incompétence » du gouvernement saoudien pour organiser le pèlerinage, mais également pour l’organisation de l’aide aux blessés.

Les relations entre l’Iran chiite et l’Arabie saoudite sunnite se sont dégradées ces dernières années à cause de la situation dans la région et de la concurrence entre les deux pays. Téhéran et Riyad s’opposent en effet à propos de la situation en Syrie, à Bahreïn ou encore du Yémen.

RFI

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top