Actualités

Amnesty International dénonce les arrestations et détentions arbitraires de 37 militants et responsables de l’UFDG (UFDG)

koundara_0Le jeudi 24 septembre, Amnesty International a déclaré: «L’arrestation d’une personne pour avoir exprimé son opinion en période électorale constitue une violation intolérable du droit à la liberté d’expression. A l’approche des élections, les autorités guinéennes doivent mettre en place les conditions permettant aux citoyens d’exercer leur droit à la liberté d’expression sans crainte de représailles».

En effet, le samedi 19 septembre 2015, des militants et responsables fédéraux de l’UFDG de Koundara ont été arbitrairement arrêtés et sont depuis détenus par les autorités administratives locales.

37 militants et membres de la fédération UFDG de Koundara ont été transférés à Boké en vue d’un jugement expéditif dans le cadre d’une procédure judiciaire bâclée, destinée à justifier leur condamnation et leur détention.

Cellou Dalein DIALLO dénonce ce déni de justice et demande aux autorités de procéder à la libération immédiate de ses responsables et militants. Il rappelle aux Guinéens et aux Guinéennes que les véritables adversaires sont la division, l’injustice, la corruption et la gabegie et non pas les différences d’opinion qui sont un droit fondamental que chacun doit respecter.

Le Directeur de campagne

Dr Fodé Oussou FOFANA

Contacts Presse:                                                                                             

Mamadou Kossa CAMARA : 00224 621135384                          

Fatoumata Djouhé SIDIBE : 00224 622125455

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: Amnesty International dénonce les arrestations et détentions arbitraires de 37 militants et responsables de l’UFDG (UFDG) | Guinee-news.org

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top