Actualités

Démocratie, paix et droits de l’Homme: Kalifa Gassama Diaby sur tous les fronts

khalifa_gassama_diabyLe principe selon lequel tous les citoyens guinéens sont égaux devant la loi reste immuable pour le ministre des droits de l’homme et des libertés publiques. Pour Kalifa Gassama Diaby, l’appartenance d’un citoyen à un camp politique ne lui confère pas un traitement particulier. Il l’a rappelé sur les ondes de nos confères de la radio Espace FM, dans l’émission de grande écoute « les grandes gueules ». C’était à propos des violences qui ont émaillé la campagne électorale en cours.

A l’occasion, le chef du département des droits l’homme et des liberté publiques demande que les citoyens détenus, à Koundara ou ailleurs, pour leur position politique soient immédiatement élargis. Ce n’est pas tout. Dans sa traditionnelle intransigeance, pour l’ancien activiste des droits de l’homme et de la démocratie, toutes les personnes dont la responsabilité est établie dans ces violences électorales (mai pas seulement ndlr) doivent faire l’objet de sanction. Sans aucune considération politique, sociale ou communautaire.
C’est à Kindia où il était jusqu’hier en mission, dans le cadre du lancement des activités « des volontaires de la paix », pour  prévenir et éventuellement dénoncer les violences électorales. Une initiative prise par son département, dans le cadre de laquelle, plusieurs milliers de jeunes  sensibilisent les populations, pour contribuer à l’apaisement. Selon M. Diaby, après Conakry,  sa mission dans la ville des agrumes, a travaillé avec la quasi-totalité des responsables de quartiers…
Thiernodjo
656 397 352

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Démocratie, paix et droits de l’Homme: Kalifa Gassama Diaby sur tous les fronts | Guinee-news.org

  2. boris guinet

    20 décembre 2015 at 15 h 25 min

    Cet homme est un escroc qui doit de l’argent à plusieurs personnes en France merci de ne dénoncer ce voleur et menteur qui à arnaquer plusieurs personnes en inventant une histoire de père emprisonné à qui on avait bloqué les comptes et dont il fallait un avocat en urgence. Voir cet homme : kalifa gassama diaby ministre des droits d l’homme me fait bondir quand on sait qu’il finançait ses études en dealant de la marijuana et en arnaquant des jeunes filles. Je suis prêt à en témoigner à vous en amener les preuves telles que les reconnaissances de dettes qu’il a signé, il est même allé jusqu’à arnaquer sa petite amie un homme sans foi ni loi aujourd’hui ministre des droits de l’homme quelle honte

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top