Actualités

Présidentielle 2015/Violences et tensions en Guinée : L’appel du GOHA aux partis et aux forces de sécurité (Déclaration)

goha_17Le 16 Septembre 2015, le GOHA, dans le souci de l’instauration d’un climat de paix et de quiétude dans le pays, au cours de cette période très sensible de campagne électorale pour les présidentielles de 2015, avait, dans une Déclaration, lancé un appel pressant à tous les acteurs politiques, afin qu’ils sensibilisent leurs militants et sympathisants pour éviter les débordements et les affrontements aux conséquences imprévisibles.

Le GOHA vient malheureusement de constater que cette fois encore la campagne commence à être émaillée d’incidents regrettables se traduisant par des affrontements, des destructions de biens, de perte en vie humaine ainsi que de nombreux blessés.

Ces tensions ne servent ni la Guinée ni les guinéens. Elles viennent plutôt contribuer à enfoncer davantage l’économie guinéenne, déjà très éprouvée, après l’impact de la terrible maladie à virus EBOLA sur l’ensemble du système économique et social de la nation dont les indicateurs enregistrent une récession généralisée, sans compter les fissures sociales et le repli identitaire que ces tensions favorisent. Dans une telle atmosphère, les partenaires au développement et les promoteurs étrangers risquent de prendre leur distance.

Celui que le Bon Dieu et les populations guinéennes auront choisi pour présider aux destinées de la Guinée pour les Cinq prochaines années, est appelé à gérer les personnes, leurs biens et le patrimoine national en vue du développement national et du bien-être du guinéen tout court. Le GOHA et l’ensemble de ses membres ne peuvent que condamner la tournure prise par les récents évènements à Koundara, Mamou et N’Zérékoré.

Le GOHA invite les acteurs politiques à prendre très au sérieux le présent appel. En tout cas, il est temps de tirer les leçons et de poser les gardes fous nécessaires. Les exemples d’effets pervers terribles, ayant conduit au déluge dans des pays insoupçonnés au départ et qui tardent de remonter en surface, sont là pour servir d’avertissement et non loin de la Guinée.

Mais souvent, le regret ne se manifeste que lorsque l’irréparable arrive, en ce temps, il est évidemment trop tard. Que Dieu nous préserve cela.

Le GOHA réitère son invitation aux forces de Sécurité à accomplir un devoir citoyen, qui est en fait le sien, afin de mieux protéger les opérateurs économiques et leurs biens.

Le GOHA, tout en exprimant son profond regret auprès de toutes les victimes, encourage et invite les opérateurs économiques à rester vigilants, à prendre les images et à répertorier toutes les destructions. Un registre sera ouvert au siège du GOHA en vue de relever la liste des victimes et de faire évaluer sur le terrain, par des personnes assermentées, les pertes subies.

QUE LE BON DIEU PROTEGE LA GUINEE ET LES GUINEENS

Conakry, le 7 Octobre 2015

LE PRESIDENT DU GOHA

P.O.

LE SECRETAIRE GENERAL

ELHADJ IBRAHIMA DIALLO

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top