Actualités

Hommage à Mamadou Adama Bah Prince Co (Poème)

prinscoLa disparition de ce jeune

A profondément touché la presse, la jeunesse

Et la culture guinéenne

Oui ! Nous sommes en deuil !

Et c’est encore le groupe HADAFO

Qui perd un des rayons de son soleil

Mamadou Adama BAH

Nous a quittés à la fleur de l’âge !!!

Chers parents, élèves et étudiants

Chers auditeurs et téléspectateurs

Chers ami (e)s et collaborateurs

Chers artistes, sportifs et encadreurs

Chers producteurs, managers et lecteurs

La mort est vraiment triste

Elle est triste surtout quand elle frappe à la porte

D’un jeune plein de vie et d’énergie,

D’un jeune qui était au cœur de la formation, de la perfection,

De la création et de l’information des jeunes.

Oui !!! Mamadou Adama BAH

Etait là souriant, charmant, élégant, persévérant…

Dorénavant il ne sera plus là

Parce qu’on vit et on meurt !!!

Oh seigneur !!!

Tu as rappelé notre

Nous laissant dans la grande émotion mobilisés et déterminés sur son chemin

On aurait voulu le voir continuer à nos côtés

Mais Tu as voulu qu’il parte au moment où il était sur son projet

De bibliothèque pour la ville de Sangaredi

Accorde lui donc

Ce jeune homme que les jeunes ont aimé et encouragé

Que les aînés ont apprécié et respecté

Pour son dynamisme et pour son professionnalisme.

Mamadou Adama BAH

Tu n’es pas mort !!!

Car tes parents, tes collaborateurs, tes connaissances dans le monde du sport,

Dans le monde de la culture, dans le monde des médias, des auditeurs et téléspectateurs,

Des élèves et étudiants, des pères et mères de famille, des encadreurs et lecteurs …

Te garderont en mémoire pour toujours

Comme un jeune qui demeure un modèle pour la jeunesse

Et nous prierons toujours pour que Dieu nous donne ta force

Et t’accepte dans son royaume éternel !!!

Chers parents, élèves et étudiants

Chers auditeurs et téléspectateurs

Chers ami (e)s et collaborateurs

Chers artistes, sportifs et encadreurs

Chers producteurs, managers et lecteurs…

Personnellement cet animateur culturel

Je ne l’ai vu qu’une seule fois

Et c’était le samedi 30 Mai 2015 au

Ce jour là !!!

J’étais dans l’émotion après avoir déclamé un poème sur       .

Dès qu’il m’a vu, il m’a approché et il m’a dit ce qu’il ressentait

Pour moi en m’écoutant et en me lisant en tant que jeune poète aussi,

Puis il a rajouté « tu es sur les traces des grands poètes …

Des grands poètes comme Monsieur SOW de l’émission ‘’Maison des mots’’

Qui est aussi une référence pour la jeunesse guinéenne surtout personnellement pour moi »

Ah ! Quelle coïncidence !!! Lui dis-je

Alors merci à

De m’avoir donné l’opportunité d’être ici sur scène

Rendre hommage à cet animateur culturel immortel

Et par la suite faire ta connaissance

Toi que j’apprécie beaucoup mais à distance et que je considère toujours comme un modèle

        Tu m’as donné des ailes

A travers tes deux heures d’antennes

Les vendredis nuits sur Espace FM qui me permettent d’écrire facilement

Après avoir préparé mon état d’esprit en écoutant

L’émission qui précède la tienne. Lui dis-je

Pour quoi tu ne me faisais pas signe ? Me reprocha t-il

Je pris mon temps pour savoir qui tu es       .

Maintenant que je sais qui tu es au-delà du micro,

J’espère qu’avec toi aussi je vais franchir des étapes importantes

Pour atteindre le sommet de la montagne. Lui répondis-je.

Il m’a pris dans ses bras en m’offrant son beau sourire

Et je n’ai pas pu retenir mes larmes.

Ecoutes, tu me feras souffrir si tu n’arrêtes pas de pleurer. M’a-t-il dit

Après un instant où on s’était regardé dans les yeux sans se parler,

Il me dit « écoutes bien et tu le transmettras à nos concitoyens, ceux qui rêvent d’être grands ne sont pas forcement ensemble.

Mais ils se ressemblent sur beaucoup de points.

Et surtout, ils ne s’éloignent pas des coins

Qui leur permettent d’avoir des inspirations et de prendre des nouvelles décisions.

Tu es là parce que tu mérites quelque chose

Tu es là parce que tu as quelque chose à donner

Tu es là pour découvrir de novelles créations et tisser de nouvelles relations

C’est ce qui est important pour la réussite d’un combattant

Et à partir de l’instant rassures-toi que je suis à toi… ».

Ce jour là j’étais très comblé de l’entendre parler ainsi,

D’apprendre beaucoup de choses et de savoir que j’apprendrai plus avec lui au fil du temps.

Mais fort malheureusement ce jour du samedi 30 Mai

A été le seul jour pour moi de le voir.

Quand j’ai appris son décès le 30 Septembre 2015 au Maroc,

Je me suis rappelé de ce qu’il m’a dit au téléphone pour la dernière fois

Quand il partait pour la quinzaine artistique à Labé.

–       Tu continues à écrire ?

–       Oui lui répondis-je

–       Alors il faudra écrire, apprendre toujours à écrire et améliorer toujours ton écriture

–       D’accord lui dis-je ! Mais qu’est ce que tu veux me dire réellement? Lui demandai-je

–       Il faudra avec tes écrits être un modèle pour les jeunes qui veulent écrire

           Et cela nécessite un exercice continuel afin de réussir un jour

           D’être un professionnel pour toujours. C’est compris ? M’a-t-il dit

–       Oui lui répondis-je.

–       Merci et il a raccroché !!!

C’est ce qu’il m’a dit avant de s’en aller !!!

C’est ce que je vais retenir de lui pour le reste de ma vie.

Je me souviendrais toujours de ‘’Prince Co’’

A chaque fois que je prendrais un stylo, que j’écouterais la Radio, que je serais dans un studio ou sur un plateau ; à chaque fois que je m’achèterais, que je lirais ou que je donnerais un livre ; à chaque fois que je verrais un sportif décisif… Bref à chaque fois que je verrais des jeunes qui aiment leur pays et qui se battent continuellement et différemment pour relever ses défis.

Repose en Paix !

Mamadou Adama Bah ‘’Prince Co’’

Tu resteras pour toujours un modèle

Dans l’histoire de la jeunesse guinéenne

Que Dieu le Miséricordieux t’accepte

Dans son royaume éternel

BARRY Abdourahamane

Jeune Poète Diplômé en sociologie

De l’Université Koffi Annan de Guinée  

Candidat à ESPACE Talents N° 95

Tel : 662 07 63 68 E-mail : sociopoete@gmail.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top