Société

Processus électoral et cohabitation pacifique: Les volontaires de la paix à l’écoute de Kalifa Gassama Diaby

CaravaneLa devanture du ministère des droits de l’homme et des libertés publiques était bondée de monde ce jeudi. Des jeunes avaient pris d’assaut cet endroit, suite à l’appel lancé par ce département, pour lancement officiel des activités  »des volontaires de la paix. »

Il s’agit d’une démarche citoyenne initiée par le ministère en charge des droits de l’homme, indépendamment de toutes considérations matérielle et pécuniaire, à travers laquelle, des citoyens s’engagent personnellement, à agir  pour contribuer à sauvegarder et à consolider la paix, la stabilité sociale, à la cohabitation pacifique.

Aux jeunes fortement mobilisés pour cette cause citoyenne et patriotique, sans contrepartie financière, M. Diaby exprime sa gratitude et les  encourage d’aller vers leurs proches (parents et voisins), pour prêcher la paix et la fraternité. « Et même quand on vous rejette, revenez avec un cœur plus ouvert et un sourire plus large » insiste-t-il.

C’est avec des slogans chocs, contre la violence et pour la cohésion sociale, entonnés par l’orateur  et repris en chœur par les jeunes que le discours du ministre Gassama prend fin, suivi d’une série de  de poignets de mains visiblement très chaleureuses, entre l’initiateur du projet et les « les volontaires de la paix  » situés de l’autre côté de la clôture séparant la dévanture du département de la route.

Pour la suite, une liste est ouverte, où les jeunes se sont inscrits en fonction des communes d’où relèvent leurs quartiers de résidence. En attendant, l’idée c’est que chacun s’investisse dans sa famille et dans le voisinage pour la paix et la non violence pour éviter le désordre dans lequel, il y aura pas plus de justice que ce qu’on dénonce présentement…

Thiernodjo

656 397 352

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top