Actualités

Société civile : Démission collective des membres du comité de suivi de l’accord politique inter-guinéen du 20 Août (Copie Lettre)

Dansa-Kourouma1Dans un courrier adressé au président du CNOCSG et dont copie a été transmise à mosaiqueguinee.com, les membres du comité de suivi de l’application de l’accord politique inter-guinéen intervenu le 20 Août dernier, au niveau de la société, font part de leur démission collective dudit comité.

Pour motiver cette décision, ils invoquent non seulement des difficultés auxquelles ils se sont heurtés aussi bien au plan administratif que technique, difficultés qui ont plombé l’opérationnalisation même dudit comité, mais aussi l’inertie de leurs responsables, en dépit de toutes les alertes et sollicitations.

Voici cette lettre de démission collective, telle que reçue. Elle est signée des sept membres de ce comité de suivi. Lisez !

Le comité de suivi de                                                                                                                                          l’accord politique inter-guinéen                                                   Conakry le 08 Octobre 2015

du 20 aout 2015

Objet : Démission collective des membres du comité                                          A

             de suivi de l’accord politique du 20 Août 2015                     Monsieur le Président du

                                                                                                               CNOSCG

Monsieur le Président,

Nous, membres du comité de suivi de l’application des  »accords politiques du 20 Aout 2015 » venons par la présente porter à votre connaissance notre démission collective pour les motifs suivants :

Depuis plusieurs semaines, nous avons attiré l’attention du président du CNOSCG Dr Dansa KOUROUMA, organisateur du symposium à l’issue duquel ce comité de sept (07) personnes a été mis en place et dont les membres proviennent des différentes organisations de la société civile guinéenne, par rapport à la lenteur et/ou la négligence de l’opérationnalisation dudit comité, tant sur le plan administratif que technique.

Nous avions toujours pensé que vous finiriez par comprendre le sens hautement patriotique de notre démarche, laquelle s’est toujours voulue objective, pour garantir à la République de Guinée une stabilité politique et institutionnelle pérenne, gage du devenir de la démocratie dans notre pays.

C’est dans cette logique que nous avions inscrit la réussite du symposium du 10 au 11 septembre 2015.

Malheureusement, les obstacles qui auraient pu être évités ne l’ont pas été, faute de clairvoyance. Pour trouver des issues de sortie de blocage, nous avions une fois de plus, usé du bon sens en vous saisissant soit en personne soit par personne interposée ou suivant correspondances en date des 16, 20, 29 septembre et 04 octobre 2015. Toutes ces initiatives sont demeurées lettres mortes pour le fonctionnement du Comité.

En raison de ces graves manquements constatés, nous avons le regret de vous informer de notre démission collective qui prend effet à compter de la réception par vous de la présente.

En vous priant de recevoir notre démission collective.

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de nos sentiments distingués

ONT SIGNE :

  1. Mr Saidou TOURE (représentant des jeunes ,président du comité)
  2. Mme Nantenin TRAORE(représentante des medias ,rapporteur du comité)
  3. Mr Mamadou Gando Bah (juriste et prof de droit dans les universités)
  4. Me Emmanuel Bamba (représentant des avocats)
  5. Elhadj Mansour FADIGA (leader religieux)
  6. Mr Boubacar Biro BARRY (représentant des syndicats)
  7. Mme Dorcas Nema DIORE ( représentante des femmes pour la paix)

Rapporté par Bouba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top