Actualités

Les causes de l’échec de l’opposition guinéenne à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015 (Par Laye Mamady Condé)

LMMCMes chers opposants, je vous exhorte à accepter votre sort, le sort que le peuple responsable et conscient de la République de Guinée vous a réservé, vous devez l’accepter afin d’éviter de passer au ridicule devant la communauté internationale, et même devant le monde entier, vous devez accepter le fair-play électoral.

L’élection Présidentielle du 11 octobre 2015 a été un vote sanction, un vote de réveille de conscience, il a été aussi un vote récompense, de reconnaissance, de continuité des actions concrètes de développement. Le développement a ouvert ses tentacules de bonheur, le Progrès en Marche pour TOUS les Guinéens.

Je trouve ridicule, quand j’entends les opposants dire, j’ai perdu « même dans mon fief », c’est quoi votre fief ? C’est où votre fief ?

Devant le travail bien fait rien ne résiste comme le disait l’autre « la plus belle chose du monde est un travail bien fait »,c’est ce travail bien fait pour le peuple de Guinée dans son entièreté qui est récompensé ,mais qui est aussi la cause de votre échec, de la mise en cause de vos fiefs au profil de celui qui sait servir tous les guinéens ,le peuple n’est pas aveugle.

Mes chers opposants, je vous rappelle la notion du déterminisme en Philosophie, le déterminisme est un principe selon lequel « les causes provoquent les effets », l’idée du déterminisme est celle d’un cadre constant dans les relations entre les phénomènes. Pour les déterministes alors, tous les phénomènes de la nature sont déterminés par une cause, par la loi, tout ce qui se passe est nécessaire.                                                                           Les causes de votre échec ce sont les réalisations du Professeur Alpha CONDE, c’est votre communication basée sur les critiques et non l’explication de votre programme de société. J’oubliais   on dit chez nous, que celui qui tombe a toujours quelque chose à dire.

Il est nécessaire de rompre avec les anciennes habitudes, aujourd’hui nous sommes dans la logique du plus méritant, de celui qui peut répondre à l’aspiration des guinéens, car le bonheur, le bonheur ne connait aucune ethnie, aucune religion, il appartient à tout le monde et nous avons en commun notre cher pays la Guinée aimons le.

Le peuple de Guinée est conscient et conséquent d’où la nécessité d’éviter l’expression C’EST NOTRE TOUR, la Présidence n’est pas un tour de rôle, ce n’est non plus une question d’ethnie mais de mérite, de confiance, de crédibilité, d’efficacité, c’est le peuple qui décide et non une ethnie.

Que voulez-vous mes chers opposants, votre programme de société est inspiré des réalisations du Professeur Alpha CONDE, vous avez fait et passé votre communication sur la négation systématique, sur les critiques parfois injustifiées et injustes, une opposition sans programme de société est une calebasse cassée on ne peut rien en faire.

Quand vous étiez en train de COMIQUER, le Prof lui, il était en train de COMMUNIQUER. La communication besoin de vous le rappeler, ce n’est mettre en commun, ce n’est échanger, c’est plutôt amener l’interlocuteur à partager votre opinion de manière à ce que cela débouche à un comportement concret. C’est ce comportement qui s’est traduit le 11 octobre 2015 et le peuple vous a donné une FRAUDE en vous disant NON. Non au retard et à la persécution de nos biens, Non à la corruption, Non au népotisme, à la délation qui étaient devenus un système de gouvernance dans notre pays.

Quand vous étiez mes chers opposants à la merci des travers de la communication politique, la propagande de dénonciation, la construction d’une identité politique négative, la désinformation. Vous avez même pris Ebola comme fond de campagne au lieu d’avoir de la compassion pour les victimes de cette maudite maladie, c’était au contraire de la joie pour vous, c’est une opposition au cœur froid et vide de compassion.

Le Professeur des élèves apprentis politiciens lui ,il a choisi une communication de proximité ,une communication politique qui se base sur la formulation des objectifs , des forces politiques en rapport avec les attentes des électeurs ,en passant par la transmission des pratiques symboliques dans lesquelles l’électeur se reconnait, sachant bien entendu que la communication politique lui offrait deux axes :la cybernétique et la reconnaissance. C’est pour vous dire que votre échec mes chers opposants, était prévisible, préparé et entretenu par vous-mêmes

Le Professeur Alpha CONDE a permis l’assainissement du fichier de la fonction publique, des finances publiques, le retour aux équilibres macroéconomiques, la réduction de la pauvreté, la construction des infrastructures routières et hôtelières, l’augmentation du salaire des fonctionnaires, l’amélioration de la desserte en eau et en électricité la liste est longue. AU PIED DE CHAQUE ARC-EN-CIEL, Il Y’A UN TRESOR.                                           Vous voulez que le travail du trésor soit peine perdue ?

Mes chers opposants, je voudrais pour finir vous dire que votre devoir patriotique, est de préserver la quiétude sociale. Nous devons tous les guinéens sans exception, pendant cette période cruciale de notre histoire singulière, être frappé par un sursaut de solidarité, un regain de patriotisme.

Chers opposants vous devez comprendre, que l’objectif d’un combat politique doit être le progrès dans l’union, la défense des valeurs démocratiques, la promotion de la paix et de l’entraide.

Vous devez comprendre et savoir, qu’un régime bâti sur les ruines d’un autre, finira toujours par s’effondrer sur sa propre pesanteur, le pouvoir donné par la rue restera toujours dans la rue.

L’opposition doit savoir, que tout parti politique qui planit, le terrain de la manipulation, de l’ethnocentrisme, finira tôt ou tard par devenir une capacité autonome folle qui écrasera ses propres inventeurs et conducteurs. Je prie alors l’opposition de se ressaisir, quand on prétend être chef de l’Etat, Président de la République, on devra avoir des comportements et attitudes responsables au risque de se voir lâcher par le peuple, lorsqu’il prendra conscience.

Perdre une élection Présidentielle ne veut pas pour autant dire bruler son pays, celui qui est au pouvoir aujourd’hui est un bel exemple, la patience est un chemin idéal pour arriver au paradis.

Accepter sa défaite est une autre victoire aussi !!!

Laye Mamadi CONDE,

Consultant en communication

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top