Politique

Contestation électorale: L’UFDG aussi se retire de la centralisation et ignore les manifestations de rues…

aboubacarA son tour, le principal parti de l’opposition politique guinéenne a cessé ça participation aux travaux de centralisation du vote de la présidentielle dont le premier tour a eu lieu dimanche dernier. C’est le porte-parole du candidat de l’union des forces républicaines (UFDG) qui l’a annoncé à la presse cet après midi, au QG dudit parti.

Selon le député Aboubacar Sylla, l’UFDG appelle « ses représentants dans toutes les structures s’y rapportant en particulier les CACV a y cesser toutes activité et à se retirer totalement de ces organes qui se sont écartées de leur vocation à concourir  à l’organisation d’un scrutin crédible, équitable, transparent et apaisé ».

Il s’agit pour ce parti, toujours selon le porte-parole du candidat Cellou Dalein Diallo, « …de mettre un terme définitif à sa participation au processus électoral actuel ». Expliquant auparavant, que cette décision est prise, « compte tenu du refus du Gouvernement et de la CENI de se conformer à un minimum de règles démocratiques et en raison du mépris affiché par ces autorités vis-à-vis des suffrages exprimés par les électeurs »…

A propos des manifestations de rues en cours dans certains endroits de Conakry, il ne les a ni condamnées, ni encouragées. Cependant, il réitère l’intention du parti de son candidat d’user de ce droit consacré par la constitution, le conférencier déclare que l’ufdg n’en a pas donné de mot d’ordre.

656 397 352

Thiernodjo

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top