Actualités

Présidentielle guinéenne : L’UFDG n’exclut pas de porter des réserves auprès de la cour constitutionnelle.

Cellou afpQue de rebondissements passionnants dans le processus électoral guinéen. Tout récemment, dans un communiqué officiel, l’UFDG a emboité le pas à l’UFR en se retirant du processus électoral . Si du côté de l’UFR on entend rester conforme à cette décision en se réservant de contester les résultats à travers toute forme de recours légaux, le discours est tout autre chez son allié de l’opposition. D’après nos sources, le principal parti de l’opposition n’exclut pas de saisir les juridictions compétentes dans le règlement de ses contentieux électoraux. « nous allons bel et bien porter des réserves auprès de la cour constitutionnelle sur laquelle nous fondons de l’espoir à pouvoir dire le droit . Car dire le droit, c’est annulé le scrutin à cause des dysfonctionnements qui l’ont caractérisés  » nous a fait savoir un des responsables du parti sous couvert de l’anonymat. Cette décision, d’un avis mieux partagé, parait contradictoire au retrait annoncé du parti du processus électoral. Notre Interlocuteur par contre est catégorique « on s’est retiré du processus à cause des fraudes pour lesquelles nous avons des preuves ».  « comment pouvez-vous expliquer les scores avec des taux de participations extraordinaires en haute Guinée » s’est-il exclamé.

Pour mieux comprendre cette autre décision de l’UFDG, nous avons joint au téléphone un juriste qui n’a curieusement relevé aucune contradiction à la démarche du parti.

« Pour porter une action en justice il faut avoir qualité et intérêt .Dans le cas d’espèces, l’UFDG, bien qu’il ait annoncé son retrait du processus, a toujours la qualité et l’intérêt de porter des réserves auprès des juridictions compétentes à cause des irrégularités qu’il constaté avant son retrait . En plus ,le retrait d’un parti du processus n’efface pas le dommage qu’il a subi. On ne doit pas confondre un retrait d’un parti d’un processus à un désistement devant le juge » a expliqué Mouctar Bah , juriste consultant de radios.

Par conséquent , les jours à venir s’annoncent aussi bien agités que passionnants.

LMC

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top