Actualités

Amara Somparé : « Ce qui a joué en notre faveur, c’est d’abord le bilan » (Grande Interview)

amara_somparéAprès la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle par la CENI, les réactions du côté de la mouvance ne cessent de se faire entendre.

Amara Somparé, directeur du contrôle de passation des marchés publics et délégation de services publics à l’Administration et Contrôle des Grands Projets et des Marchés Publics (ACGPMP) de la présidence de la République et l’un des artisans de la victoire du parti au pouvoir nous livre ses sentiments.

Jeune et dynamique, ce fils de Boké est de ceux qui ont contribué à faire pencher la balance du côté du RPG Arc-en-ciel dans cette circonscription électorale de 200.000 habitants.

Chose qui a aussi contribué à la victoire du candidat du RPG Arc-en-ciel dès le premier tour de la présidentielle du 11 octobre dernier.

Dans une interview exclusive qu’il a accordée à mosaiqueguinee.com, Amara Somparé nous livre ses sentiments suite à la victoire de son candidat le Pr Alpha Condé. Lisez !

Mosaiqueguinee : Quels sont vos sentiments suite à la victoire de votre candidat le Prof Alpha Condé ?

Amara Somparé : C’est un sentiment de satisfaction. C’est vrai que c’est une récompense après un très dur labeur parce que la campagne a été intense mais c’est aussi un sentiment de grande responsabilité parce que lorsque le président de la République est plébiscité de cette manière par les populations de Guinée, cela veut dire que les attentes sont encore plus grandes. Les gens ont reconnu le mérite de la politique qui a été conduite par le président de la République pendant son premier mandat, mais il faudrait non seulement qu’on confirme les actions qui ont été menées mais que l’on aille encore plus loin dans les réformes et dans l’amélioration de leurs conditions de vie. Donc le sentiment général que l’on retient à l’issue de cette victoire au premier tour, c’est qu’il faut qu’on retrousse les manches, il faut l’on se mette au travail et nous serons tous derrière le président de la République pour l’accompagner dans la conduite des grandes réformes qu’il a voulu mener pour le bien-être de la Guinée en vue de faire d’elle un pays émergent à l’horizon 2020.

Mosaiqueguinee : Vous êtes de Boké, une circonscription que le RPG Arc-en-ciel a remportée haut les mains avec près de 48 des suffrages, quel rôle avez-vous joué pour favoriser cette victoire et quelles ont été vos stratégies dans l’atteinte de cet objectif ?

Amara Somparé : Avec un certain nombre de hauts cadres issus de la région de Boké, nous nous sommes tous mobilisés pour soutenir la section RPG Arc-en-ciel de la zone afin de lui apporter tous les éléments qui lui manquaient pour inverser la tendance dans la région de Boké.

En réalité le rôle que moi j’ai joué, il plutôt auprès des jeunes. Je me suis beaucoup approché de la jeunesse, que ce soit à Kamsar ou à Kolabounyi, à Bintimodia, à Boké-centre, afin de les fédérer, les organiser, les sensibiliser et leur expliquer ce que le président est en train de mener comme politique pour eux, quels sont les intérêts et les avantages qu’ils vont en tirer dans le futur et leur expliquer quelles sont les aspirations du président de la République pour la jeunesse dans son ensemble. J’ai même organisé un grand tournoi à Kamsar entre les différentes équipes de la Cité et le village pour essayer encore une fois de passer ce même message de motivation, ce message de sensibilisation auprès de la jeunesse pour les rassembler et les fédérer autour de l’idéal du président de la République. Avec l’aide de Dieu et des autres dignes fils de Boké qui étaient avec nous, qui ont décidé d’aller ensemble vers un seul objectif qui était la réélection du président de la République.

Mosaiqueguinee : Qu’est ce qui a joué en votre faveur. Est-ce le bilan de votre candidat ou la faiblesse de vos adversaires ?

Amara Somparé : Ce qui a joué en notre faveur, c’est d’abord le bilan. Parce que le président de la République en cinq ans avec toutes les vicissitudes que l’on a pu connaitre dans ce pays je veux parler des soubresauts sociopolitiques liés à l’organisation des élections législatives, je veux parler de la crise sanitaire liée à la maladie à virus Ebola, qui ont frappé de plein fouet l’économie de la Guinée, en dépit de tout cela, le président de la République a quand même réussi à poser des actes forts.

En ce qui concerne les populations à la base, c’est notamment le programme « Lumière pour Tous » qui a vu l’implantation et la mise en service de près de 38.000 lampadaires solaires sur toute l’étendue du territoire. Vous avez des sous-préfectures qui n’avaient jamais connu l’éclairage public.

A cela il faut ajouter le désenclavement de beaucoup de zones rurales par la construction de routes, par les réhabilitations de pistes rurales et de routes communautaires.

Les guinéens ont vu toutes ces réalisations, le peuple guinéen a gagné en maturité et le peuple guinéen n’est pas dupe. Il sait que le président de la République a beaucoup fait pour sa population. Malheureusement en peu de temps et avec toutes les difficultés qu’on connait, il n’a pas pu faire plus mais ils ont vu tout de suite la volonté affichée du président de la République de leur offrir en termes d’infrastructures, en termes d’amélioration des conditions de vie de manière générale.

Un dernier exemple, la construction des infrastructures dans le cadre de l’anniversaire des indépendances, les quatre régions naturelles ont été touchées, ce qui a permis de changer la physionomie de certaines villes. Je cite comme exemple Mamou. Je pense que tout cela a eu quand même une incidence dans l’esprit des populations.

Mosaiqueguinee : Quelles sont les perspectives pour la Guinée avec Alpha Condé pour les cinq ans à venir ?

Amara Somparé : C’est déjà consolider les acquis du premier mandat, stabiliser de manière définitive l’économie nationale, sortir de cette crise Ebola, redonner un chiffre positif à notre croissance économique, c’est finaliser la réforme du secteur minier. C’est aussi la poursuite de la réforme du secteur de défense et de sécurité qui a été entamé déjà et qui va être poussée plus en avant. On va par exemple augmenter les effectifs des forces de police. Aujourd’hui nous avons un policier pour deux mille habitants, nous allons essayer de ramener ce chiffre à un policier pour deux cent habitants. Il y a aussi la réforme du secteur de la justice, il faut construire des cours et tribunaux dignes de ce nom, il faut aussi construire des établissements pénitentiaires sur toute l’étendue du territoire. Il y a beaucoup de choses qui sont en perspectives. Avec l’adhésion populaire que cette élection a suscitée, le président de la République aura les coudées franches pour aller plus en avant dans les réformes déjà entamées.

Mosaiqueguinee : Votre mot de la fin.

Amara Somparé : Ce sera un message de paix. Le peuple de Guinée a démontré une grande responsabilité, une maturité en allant de manière pacifique à ces élections, en acceptant les résultats encore une fois de manière pacifique, je pense qu’aujourd’hui nous avons besoin de paix. Quand le peuple s’exprime, il faut qu’on apprenne à respecter la volonté de la majorité.

Nous avons besoin de nous rassembler derrière le président de la République pour que la Guinée, enfin sorte de ce marasme économique pour emprunter le chemin de la croissance économique.

Interview Réalisée par Mamadou Pathé Barry

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Momo

    20 octobre 2015 at 23 h 50 min

    C’est triste mon pays. M. Somparé parle de quel bilan? Les fêtes de l’Independence ? Boké a été la 1ère ville à organiser cette fête à l’intérieur du pays. Pourtant, un an après elle a refusé de voter M. Alpha Condé aux Législatives 2013. Donc, l’explication de cette victoire (s’il y en a une) se trouve à ailleurs. Boké n’a jamais voté M. Alpha Condé. Vous souhaitez faire Président Conté sans Conté. Médiocrité, quand tu nous tiens.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top